Ouvrir le menu principal

Antoine-Frédéric Gresnick

compositeur
Antoine-Frédéric Gresnick
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Genre artistique

Antoine-Frédéric Gresnick, né le à Liège et mort le [1] à Paris, est un musicien belge.

BiographieModifier

Envoyé fort jeune à Naples, Gresnick y eut pour maitre Nicola Sala, professeur au conservatoire de la Pietà dei Turchini. S'étant rendu en Angleterre, il y composa la musique de quatre opéras, Demetrio, Alessandro nell’ Indie, il Francese bizarro, la Dona di cattivo umore, représentés à Londres avec succès. Le prince de Galles le nomma surintendant de sa musique.

Au début de la évolution, Gresnick passa en France, et fut d’abord chef d'orchestre du théâtre de Lyon, où il fit jouer, entre autres pièces, l’Amour exilé de Cythère, opéra en trois actes, paroles de Pieyre. En 1793, il quitta cette ville et vint s’établir à Paris. Il donna au théâtre Louvois : les Petits commissionnaires, le Savoir faire, les Faux mendiants, le Baiser donné et rendu, l’Extravagance de la vieillesse, Éponine et Sabinus, en 3 actes. Au théâtre Montansier, il fit représenter la Forêt de Sicile, les Faux monnayeurs, la Grotte des Cévennes, Rencontre sur rencontre ; au théâtre Feydeau, la Tourterelle dans les bois, Alphonse et Léonore, 1797 ; au théâtre Favart, le Rêve ; à l’Opéra (avec Persuis) : Léonidas.

Gresnick avait composé, pour ce même théâtre, la musique de la Forêt de Brama, opéra en 3 actes, paroles de Henriette Bourdic-Viot. Il espérait un grand succès de cet ouvrage auquel il avait donné tous ses soins lorsque, après huit mois d'attente, il apprit que la pièce n’était reçue qu’« à correction ». Cette nouvelle fut pour lui un coup de foudre, dont il mourut.

Œuvres (sélection)Modifier

  • Duos pour deux violoncelles.
  • Sinfonia con violini, strumenti di fiato, viola obligata e basso op. 1 1772.
  • Concerto pour clavecin et orchestre, 1782.
  • Concerto pour basson et orchestre, 1797.
  • Synphonie concertante pour clarinette, basson et orchestre, 1797.
  • Hymnus Decora lux.
Opéras
  • Alceste, Londres, 1786 Her Majesty's Theatre.
  • Demetrio, Londres, 1786, Her Majesty’s Theatre.
  • L’Amour de Cythère exilé, 1793.

BibliographieModifier

  • Philippe Mercier, Antoine Frédéric Gresnick, compositeur liégeois (1755-1799) : étude bio-bibliographique et contribution à l'histoire de la musique, notamment de l’opéra, à la fin du XVIIIe siècle, Louvain-la-Neuve, Institut Supérieur d’Archéologie et d’Histoire de l’Art, , 399 p. (OCLC 300134683).
  • Michele Calella, « Gresnick, Antoine-Frédéric », Die Musik in Geschichte und Gegenwart, Ludwig Finscher (éd.), 2e éd., Partie personnes, t. 7 (Franco-Gretry), Cassel, Bärenreiter/Metzler, 2002, (ISBN 978-3-76181-117-7), p. 1587-1588.

SourcesModifier

« Antoine-Frédéric Gresnick », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]

RéférencesModifier

Liens externesModifier