Portail:Classicisme

Classicisme
550 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à Classicisme.

L'architecture classique désigne un style architectural qui s'inspire directement de l'antiquité gréco-romaine, dans le contexte de la Renaissance. Partie d'Italie au XVIe siècle, sous l'impulsion notamment de Bramante et Palladio, ce style architectural va se répandre dans toute l'Europe au XVIIe siècle, avant de se transformer en néo-classicisme au XVIIIe et XIXe siècles.

L'architecture classique est parfois opposé au style baroque, mais cet antagonisme est à nuancer dans la mesure où l'on trouve de nombreuses interférences entre les deux styles, le baroque s'inspirant également de l'antiquité gréco-romaine. Lire la suite...

Château de Vaux-le-Vicomte.jpg
La peinture classique est fondée principalement sur l’œuvre de Raphaël, qui en demeurera la référence. Elle tend vers un idéal de perfection et de beauté, à travers des sujets nobles, de préférence inspirés de l'antiquité ou de la mythologie gréco-latine tels que les figures héroïques, les victoires ou la pureté des femmes.

Les peintres classiques cherchent à symboliser le triomphe de la raison sur le désordre des passions : la composition et le dessin doivent primer la couleur, le concept la séduction des sens. C’est pour cela que des règles précises et strictes doivent exprimer la représentation de la nature. La composition est donc presque toujours symétrique ou – au moins – équilibrée, et les personnages toujours ramenés à des proportions plus réduites et représentés en pied, le hors-cadre étant quasiment banni. D'autre part le décor, et tout particulièrement la nature, doivent refléter le sujet principal, lui faire écho en reprenant les mêmes thèmes.

La peinture classique porte à la méditation et étudie les maîtres nouveaux pour exprimer la morale et, par ailleurs, le drame. Les cortèges triomphaux occupent une large place, ainsi que les sujets qui exaltent les sentiments nobles.

Nicolas Poussin - Et in Arcadia ego (deuxième version) (cropped).jpg
La musique de la période classique recouvre par convention la musique écrite entre la mort de Johann Sebastian Bach soit 1750 et le début de la période romantique, soit les années 1820. Par extension, on appelle « musique classique » (ou grande musique) toute la musique savante européenne, de la musique du Moyen Âge à la musique contemporaine. Il convient donc de bien dissocier la musique de style classique (dont les compositeurs phares sont Christoph Willibald Gluck, Michael Haydn, Leopold Mozart, Karl Ditters von Dittersdorf, Jean-Baptiste Vanhal, Georg Christoph Wagenseil, Georg Mathias Monn, Johann Gottlieb Graun, Carl Heinrich Graun, Franz Benda, Georg Anton Benda, Johann Georg Albrechtsberger, Luigi Boccherini, Muzio Clementi, François-Joseph Gossec, Étienne Nicolas Méhul, François-Adrien Boieldieu, Joseph Bologne de Saint-George, Ferdinand Hérold, Niccolò Piccinni, Giovanni Paisiello, Domenico Cimarosa, François-André Danican Philidor, Pierre-Alexandre Monsigny, André Grétry, Luigi Cherubini, Gaspare Spontini, Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart, ou certaines des premières œuvres de Ludwig van Beethoven et Franz Schubert), d'avec la musique classique (dite encore musique « savante ») opposée à la musique populaire, en Occident ou ailleurs (on parle de « Musique classique indienne », par exemple). Lire la suite...


Citation

Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d’un nuage épais toujours embarrassées ;
Le jour de la raison ne le sauroit percer.
Avant donc que d’écrire apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.

L'Art poétique, Chant I.

Boileau signature 29933.jpg