Antilogarithme

En mathématiques, on appelle parfois antilogarithme d'un nombre y celui qui l'a pour logarithme. On emploie surtout ce terme pour le logarithme décimal[1].

L'antilogarithme de base a de y est le nombre x tel que .

L'antilogarithme népérien est la fonction exponentielle.

La fonction antilogarithme de base a (parfois notée antiloga) est la bijection réciproque de la fonction , c'est-à-dire la fonction exponentielle de base a :

Si aucun indice n'est indiqué, il s'agit de la réciproque du logarithme décimal : .

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Alain Bouvier, Michel George et François Le Lionnais, Dictionnaire des mathématiques, Presses universitaires de France, (1re éd. 1979), p. 43.

Liens externesModifier