Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antara.

Antara
Image illustrative de l’article Antara (instrument)
Antara

Classification Flûte
Famille Flûte de Pan
Instruments voisins antara grande, antara pequeña, siku
Tessiture flûte pentatonique
Œuvres principales ?
Articles connexes siku

L'antara est une petite flûte de Pan traditionnelle des Andes datant de plus de deux mille ans et qu'on trouve notamment dans la civilisation Nazca au Pérou.

L'antara est une flûte pentatonique[1] qui existe en deux tailles différentes. La « antara grande » repose sur une grande échelle, tandis que le « antara pequeña » est une version réduite du même instrument. L'antara est composée de tubes bambou disposés en une seule ligne : ce n'est pas un seul tube comme la flûte orchestre occidental. Les musiciens jouent l'antara en soufflant dans la partie supérieure du tube de bambou où les tubes sonnent la note désirée.

Sommaire

FactureModifier

L’antara est composée de plusieurs tuyaux juxtaposés, de sept à dix-sept, voire trente-trois au Pérou, éventuellement sur plusieurs rangs.

JeuModifier

Jouée par les Quéchuas, elle possède une échelle musicale équiheptatonique trouvée de manière similaire en Afrique ou en Indonésie. Le flûtiste ne fait pas glisser ses lèvres le long de l'instrument, mais souffle dans chaque tube séparément tout en claquant légèrement la langue ; par cette technique, le jeu acquiert un caractère staccato.

Notes et référencesModifier

  1. "Les musiques de l'humanité" par Michel Malherbe et Amaury Rosa De Poullois, 2012

AnnexeModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • (en)S. Sadie, The New Grove Dictionary of musical Instruments, Macmillan, London, 1985.
  • (en) Catherine Homo-Lechner et Annie Bélis, La Pluridisciplinarité en archéologie musicale: 4e Rencontres internationales du Groupe d'études sur l'archéologie musicale de l'ICTM, (lire en ligne).

Voir aussiModifier