Ouvrir le menu principal

Anselm Feuerbach

peintre allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Feuerbach.
Anselm Feuerbach
Anselm Feuerbach 007.jpg
Autoportrait de 1852
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Venise
Nom dans la langue maternelle
Anselm von FeuerbachVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Lieux de travail
Père
Œuvres principales

Anselm Feuerbach ( à Spire à Venise) est, avec Arnold Böcklin et Hans von Marées, un des peintres de langue allemande les plus importants de la seconde moitié du XIXe siècle.

Sommaire

BiographieModifier

Feuerbach est né à Spire, fils du célèbre archéologue Joseph Anselm Feuerbach et petit-fils du criminaliste Paul Johann Anselm von Feuerbach.

Il étudie à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf (1845-1848).

En 1860, Feuerbach connaît Anna Risi, appelée Nanna. C'est la femme d'un cordonnier romain, laquelle devient son modèle et son amante. C'est ainsi que commence la série des célèbres portraits de Nanna. L'astéroïde (1203) Nanna a été nommé en son honneur.

En 1873, il devient professeur à l'Académie des beaux-arts de Vienne.

Après sa mort, Johannes Brahms compose Nänie en sa mémoire.

ŒuvresModifier

 
Nanna, vers 1861.
  • 1852 : Hafis devant une auberge
  • 1852 : Autoportrait (ci-contre)
  • 1862-1871 : Iphigénie (sur toile 249 × 174 cm), Darmstadt, Hessisches Landesmuseum[1]
  • 1863 : Pietà
  • 1864 : Roméo et Julia
  • 1865 : La Joueuse de mandoline
  • 1866 : Hafis à la fontaine
  • 1870 : Médée
  • 1869-1873 : Le Banquet de Platon
  • 1873 : Le Combat des Amazones
  • 1878 : Le Concert
  • 1878 : Autoportrait

Notes et référencesModifier

  1. Exposition au Louvre, « De l’Allemagne 1800-1939, de Friedrich à Beckmann », Dossier de l’art, vol. Hors série, no 205,‎ , p. 49

Voir aussiModifier

 
Tombe au cimetière Saint-Jean de Nuremberg.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :