Anne-Sophie d'Anhalt

princesse allemande

Anne-Sophie d'Anhalt () est par la naissance membre de la Maison d'Ascanie et princesse d'Anhalt. Après son mariage, elle est comtesse de Schwarzbourg-Rudolstadt.

Anne-Sophie est née à Dessau, la huitième et la plus jeune fille de Joachim Ernest, Prince d'Anhalt, mais la quatrième fille de sa seconde épouse Éléonore, fille de Christophe de Wurtemberg.

BiographieModifier

A Rudolstadt, le , elle épouse Charles-Gonthier de Schwarzbourg-Rudolstadt. Ils n'ont pas d'enfant[1].

Anne-Sophie est considérée comme l'une des femmes les plus diplômées de son temps. Après la mort de son mari en 1630, elle s'installe à Kranichfeld et y fonde une société qui n'admettait que les femmes, suivant l'exemple de son frère Louis d'Anhalt-Köthen, qui est l'un des co-fondateurs de la Société des fructifiants. Dans le même temps, elle prend le célèbre réformateur de l'éducation Wolfgang Ratke sous sa protection[2].

Anna Sophie est morte à Kranichfeld.

RéférencesModifier

  1. Miroslav Marek, « Complete Genealogy of the House of Schwarzburg », Genealogy.EU
  2. Georges Rioux, L'œuvre pédagogique de Wolfgangus Ratichius, 1571-1635 (coll. « De Pétrarque à Descartes »), Paris, Vrin, 1963, chapitre V, p. 107 et suiv..

Liens externesModifier