Anne-Charles Lorry

Anne-Charles Lorry, né le à Crosne et mort le à Bourbonne-les-Bains, est un médecin français.

Anne-Charles Lorry
Anne Charles Lorry. Line engraving by A. de St Aubin, 1784, Wellcome L0012674.jpg
Anne-Charles Lorry, à 51 ans, gravure d'Augustin de Saint-Aubin (1784), d'après Charles-Nicolas Cochin (1777).
Biographie
Naissance
Décès
Activité

BiographieModifier

Lorry exerça la médecine à Paris et s'y fit rapidement une haute réputation, au point qu'il fut appelé à saigner Louis XV dans sa dernière maladie. Il fut également l'un des fondateurs de la Société royale de médecine.

Ses ouvrages, dont le plus connu reste son Essai sur l'usage des alimens, se recommandent autant par l'élégance du style que par leur valeur scientifique. Il est aussi connu pour sa dénonciation du blanc de céruse, un composé de plomb, toxique, utilisé en cosmétique[1],[2].

Il était l'oncle du médecin Jean-Noël Hallé[3].

Œuvres (sélection)Modifier

Listes de publicationsModifier

BibliographieModifier

AnnexesModifier

NotesModifier

  1. « Observations sur la manie de blanchir la peau avec des préparations métalliques et sur les accidents qui en résultent », dans Le Journal de médecine, 48, 196 (septembre 1777).
  2. « Nocerent […] plumbata omnia medicamenta » : Tractatus de morbis cutaneis, 1777, p. 511 ; « Tous les médicaments à base de plomb sont nuisibles ».
  3. Fabienne Chevallier, La naissance du Paris moderne — L'essor des politiques d'hygiène, p. 26.
  4. Le Journal de médecine, no 48, août 1777, p. 97.
  5. Le Journal de médecine, no 48, septembre 1777, p. 193.
  6. Leslie Thomas Morton et Robert J. Moore, A bibliography of medical and biomedical biography, p. 232.

Liens externesModifier