Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Anna Maria Di Sciullo

linguiste canadienne


Anna Maria Di Sciullo est professeure titulaire au Département de linguistique et professeure associée au programme de doctorat en informatique cognitive de l’Université du Québec à Montréal.

Sommaire

Domaine d'activitéModifier

Ses travaux ciblent des notions centrales en linguistique, en biologie et en physique, soit la symétrie, la brisure de symétrie et l’asymétrie. Ses contributions à la linguistique théorique sont centrées sur la notion d’asymétrie, comme pierre angulaire de la faculté du langage et sur les principes préservant cette propriété, malgré la complexité issue de l’environnement. Ses travaux sur l’asymétrie des relations morphologiques conduisent à une compréhension accrue des régularités de forme et d’interprétation des structures argumentales, aspectuelles et d’opérateur variable. Ses travaux sur l’asymétrie des relations syntaxiques montrent le rôle de la relation de sous-ensemble propre dans la procédure générative de la faculté du langage. Ses travaux en biolinguistique mettent en évidence le rôle de la brisure de symétrie dans l’ontogénie et la phylogénie du langage.

Ses travaux en linguistique computationnelle ont conduit à la formulation d’un analyseur morphosyntaxique qui analyse les expressions linguistiques de manière déterministe. Elle a développé un moteur de recherche qui est orienté par la reconnaissance des relations asymétriques et qui a été utilisé par le Centre d’accès à l’information juridique du Gouvernement du Québec pour la recherche et l’extraction d’informations juridiques en ligne. Ses travaux sur l’interface entre le langage et les mathématiques ont conduit au développement d’un système d’analyse du sentiment basé sur une sémantique compositionnelle qui interprète les composants des relations asymétriques.

Depuis 1998, elle a dirigé deux grands travaux de recherche concertée, subventionnés par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, et un programme de recherche sur les interfaces dynamiques, subventionné par le Fonds de recherche du Québec. Elle a reçu plusieurs prix et distinctions, dont le Prix d’excellence en recherche des gouverneurs de l’Université du Québec en 2001. En 2004, elle a fondé la Fédération sur le traitement des langues naturelles, qui réunit des intervenants en linguistique fondamentale, en linguistique computationnelle et en technologie de l'information. En 2007, elle a fondé le Réseau international de biolinguistique, liant linguistique, biologie et bioinformatique.

Publications choisiesModifier

  • Di Sciullo, Anna Maria. 2014. Minimalism and I-Morphology. Dans Peter Kosta, Steven Franks et Teodora Radeva-Bork (éds.), Minimalism and Beyond: Radicalizing the interfaces. Amsterdam: John Benjamins. (ISBN 978-9-027-20828-6)
  • Di Sciullo, Anna Maria. 2011. A Biolinguistic Approach to Variation. Dans A. M. Di Sciullo et C. Boeckx (éds.), The biolinguistic Entreprise: New Perspectives on the Evolution and Nature of the Human Language Faculty, 305-328. Oxford: Oxford University Press. (ISBN 978-0-199-55328-0)
  • Di Sciullo, Anna Maria et al. 2010. The Biological Nature of Human Language. Biolinguistics 4: 4-34. (ISSN 1450-3417)
  • Di Sciullo, Anna Maria et Dana Isac 2008. The Asymmetry of Merge. Biolinguistics 2: 260-290. (ISSN 1450-3417)
  • Di Sciullo, Anna Maria. 2005. Asymmetry in Morphology. Cambridge. Mass: The MIT Press. (ISBN 978-0-262-04229-1)
  • Di Sciullo, Anna Maria. 2003 (éd.). Asymmetry in Grammar. vol. 1: Syntax and Semantics. Amsterdam: John Benjamins. 405 pages. (ISBN 978-9-027-22778-2) | Asymmetry in Grammar. vol. 2: Morphology, Phonology, Acquisition. Amsterdam: John Benjamins. 309 pages. (ISBN 978-9-027-22779-9)
  • Di Sciullo, Anna Maria. 2000. Parsing Asymmetries. Natural Language Processing. Lecture Notes in Computer Science Volume 1835:1-15. Dordrecht: Springer. (ISBN 978-3-540-67605-8)
  • Di Sciullo, Anna Maria. 1996. Modularity and X0/XP Asymmetries. Linguistic Analysis 26: 1-26. (ISSN 0098-9053)
  • Di Sciullo, Anna Maria. 1993. The Complement Domain of a Head at Morphological Form. Probus: International Journal of Latin and Romance Linguistics 5: 95-125. (ISSN 1613-4079)
  • Di Sciullo, Anna Maria et Edwin Williams. 1987. On the Definition of Word. Cambridge. Mass: The MIT Press. (ISBN 978-0-262-54047-6)

RéférencesModifier

  • (en) Guglielmo Cinque, Structures and beyond. The cartography of syntactic structures, Oxford University Press, , 132-191 p. (ISBN 978-0-19-517197-6), « Restructuring and functional structure »
  • (en) Guglielmo Cinque, Restructuring and functional heads, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-517954-5)
  • (en) Juan Uriagereka, Spell-out and the Minimalist Program, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-959353-8)
  • (en) Andrea Moro, The boundaries of Babel. The Brain and the Enigma of Impossible Languages, MIT Press, (ISBN 978-0-26-251506-1)
  • (en) Liina Pylkkanen, Introducing Arguments, MIT Press, (ISBN 978-0-26-266209-3)
  • (en) John Collins, The Unity of Linguistic Meaning, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-969484-6)
  • (en) Wolfram Hinzen et Michelle Sheehan, The Philosophy of Universal Grammar, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-965483-3)
  • http://asymmetryproject.uqam.ca/pdf/cv.pdf Curriculum vitae - Professeure Anna Maria Di Sciullo

Voir aussiModifier