Ang Mey

reine du Cambodge de 1834 à 1841 puis de 1844 à 1845

Ang Mey
Illustration.
Titre
Reine du Cambodge
Couronnement
Prédécesseur Ang Chan II
Successeur Ang Duong
Biographie
Titre complet Samdech Preah Maha Rajini Ang Mey
Nom de naissance Ang Mey
Date de naissance
Lieu de naissance Cambodge
Date de décès
Lieu de décès Palais royal de Oudong, Cambodge
Père Ang Chan II
Mère Anak Moneang Krachap

Ang Mey
Monarques du Cambodge

Ang Mey (née vers 1815 morte après 1845) fut reine nominale du Cambodge de 1834 à 1841 et de 1844 à 1845.

BiographieModifier

Fille du roi Ang Chan II, elle est désignée à l'âge de vingt ans par les occupants vietnamiens pour succéder à son père. Ce choix préludait dans leur esprit à l'annexion du Cambodge.

La jeune reine, rigoureusement séquestrée dans son palais par Trùöng Minh Giang, le représentant du Viet Nam, donne rapidement des signes de folie.

En 1840 son oncle l'ex-régent Ang Em est capturé, enfermé dans une cage de fer et déporté à Hué, où il meurt en 1843. L'année suivante (1841) la reine elle-même est déportée à Saïgon avec ses demi-sœurs Ang Pou et Ang Pen. Cette dernière, réputée pour son opposition aux occupants, est noyée.

L'intervention du gouvernement du Siam au Cambodge oblige le Viet Nam à la rétablir en 1844. À la suite d'un accord entre les cours de Hué et de Bangkok, elle cède le trône à Ang Duong.

SourcesModifier

Article connexeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :