Andrea Scacciati

peintre italien

Andrea Scacciati né le à Florence en Toscane, mort le dans cette même ville[1], est un peintre italien baroque actif à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle.

Andrea Scacciati
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Activité
Lieu de travail

BiographieModifier

Élève de Mario Balassi et Lorenzo Lippi, il s'est spécialisé dans les peintures de fleurs. Peintre de la grande-duchesse Vittoria della Rovere[2], il réalisa en collaboration avec Bartolomeo Bimbi, sur commande des Médicis, de nombreux tableaux sur des thèmes végétaux et animaux.

Ses tableaux sont mentionnés dans les inventaires de Poggio Imperiale. Côme III en hérita et les installa dans le pavillon de la Topaia et la Villa de l'Ambrogiana. Ses bouquets (environ douze dans les galeries florentines) se distinguent de ceux de Bimbi par des tons plus sombres et ombrés, des couleurs plus voyantes et bariolées et la présence de vases baroques[2].

Il eut pour élève son fils Pietro Neri Scacciati, peintre animalier qui reçut lui aussi des commandes pour la Villa de l'Ambrogiana qu'il traite avec un esprit sarcastique et une verve humoristique[3].

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. Paragone : Arte, Numéros 467 à 470, vol. 40, Sansoni, (présentation en ligne)
  2. a et b Sandro Bellesi, « Biographies », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, Editions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 666
  3. Sandro Bellesi, « Biographies », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, Éditions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 666
  4. Mina Gregori (trad. de l'italien), Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Paris, Editions Place des Victoires, , 685 p. (ISBN 2-84459-006-3), p. 421
  5. Collection d'autoportraits du Musée des Offices, (it) Wolfram Prinz (et aut.), « La collezione di autoritratti : Catalogo generale », dans Gallerie degli Uffizi, Gli Uffizi, Florence, Centro Di, (1re éd. 1979), 1211 p. (ISBN 88-7038-021-1), p. 989.

Liens externesModifier

SourcesModifier