André Camille Chazal

personnalité politique française

André Camille Chazal, né le à Paris et mort le à Rabat (Maroc), est un député français de la Troisième République.

André Camille Chazal
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
RabatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
André Camille ChazalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

André Chazal est né le à Paris. Il est le fils de Léon Chazal, payeur central au Ministère des Finances, devenu contrôleur général de la Banque de France, le petit-fils du peintre Antoine Chazal et le neveu du peintre Camille Chazal.

Il fait des études de droit à Paris et devint avocat à la Cour d'appel de Paris.

Il devient ensuite maire de Saint-Ouen-sur-Morin et est député de Seine-et-Marne de 1924 à 1928, inscrit au groupe radical et radical-socialiste. Non réélu en 1928[1], il revint vers la magistrature et fut nommé conseiller à la Cour d'appel de Rabat, où il mourut.

SourcesModifier

  • « André Camille Chazal », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Liens externesModifier

NotesModifier

  1. « Au premier tour, Ernest Dessaint avait obtenu 4 875 voix contre 3 788 au radical Chazal et 1 731 au S.F.I.O. Arbeltier, sur 11 585 votants. La lutte, au second tour, s'étant circonscrite entre lui et le député sortant, il rassembla 5 590 suffrages, talonné de peu par Chazal qui en totalisait 5 354, sur 11 515 votants ». Source Site de l'Assemblée nationale.