Ouvrir le menu principal

Ancienne douane de Strasbourg

bâtiment administratif à Strasbourg (Bas-Rhin)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ancienne douane.
Ancienne douane de Strasbourg
« s'Kaafhüs »
Strasbourg l'Ancienne Douane en 2013.JPG
L’ancienne douane, façade côté Ill.
Présentation
Destination initiale
Contrôle, taxation et stockage de marchandises
Destination actuelle
Restaurant, magasin de producteurs.
Style
Construction
1358 (reconstruction en 1962-1965)
Propriétaire
Ville de Strasbourg
Statut patrimonial
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
rue de la Douane
Coordonnées
Localisation sur la carte de Strasbourg
voir sur la carte de Strasbourg
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Bas-Rhin
voir sur la carte du Bas-Rhin
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L’ancienne douane de Strasbourg - aussi appelée s'Kaafhüs en dialecte strasbourgeois - est un bâtiment situé dans le centre historique de la ville sur la Grande Île. L'édifice longe la rive gauche de l'Ill juste en amont du pont du corbeau à proximité de la place du Vieux-Marché-aux-Poissons et du musée historique de la ville. Il est classé monument historique depuis 1948 [1].

HistoireModifier

 
Gravure de Strasbourg au XVIIe siècle par Wenceslas Hollar.

Le bâtiment est construit en 1358 sous l'impulsion de la corporation des bateliers. Situé au bord de l'Ill, il se trouve à un emplacement anciennement dénommé Salzhof - la cour du sel - [2] où étaient stockés les produits des salines de Lorraine. Cette maison du commerce - Kaafhüs - a été construite afin de contrôler, de taxer et de stocker les marchandises transitant le long du Rhin. Elle était dirigée par le Kaufhausherr choisi parmi les bourgeois de la ville. Durant tout le Moyen Âge, le commerce fluvial va être un élément essentiel dans le développement de Strasbourg. Les marchandises en transit sont essentiellement du tabac, du vin et du poisson. La Kaafhüs accueillait également de grandes foires et servait d'hôtel de change pour la monnaie, on y frappait celle de Strasbourg. C'est alors le plus important bâtiment civil de la ville, il est agrandi (côté pont Saint-Nicolas) dès 1389 [3].

En 1401, le rez-de-chaussée du bâtiment est racheté par le boucher Spanbett qui y exploite une auberge.

L'auberge est ravagée par un incendie en 1497 lors de la foire de la Saint-Jean. Elle est reconstruite en 1507 grâce aux fonds de l'Œuvre Notre-Dame.

La Kaafhüs est agrandie par l'architecte municipal Boudhors en 1751. Les grues, actionnées par des hommes dans des « cages d’écureuil » et datant du XIVe siècle, n'ont disparu qu'au XVIIIe siècle.

Un dernier agrandissement est réalisé en 1781.

Le bâtiment prend le nom d'ancienne douane en 1803 à la suite du départ de la douane. Il est alors utilisé comme marché aux vins jusqu'en 1842. Un magasin de tabac en feuilles y est installé en 1853. En 1897, il devient le marché aux poissons de la ville.

L'ancienne douane a été détruite par un bombardement allié le 11 août 1944, durant la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, il a été envisagé aménager un parking ou de construire un immeuble moderne sur le site. L'ancienne douane est finalement reconstruite par l'architecte de la ville Robert Will entre 1962 et 1965[4], selon les plans d'origine, dans un style très légèrement épuré[5]. Le bâtiment reconstruit est inauguré le 4 avril 1966 par le maire Pierre Pflimlin. Outre le restaurant et sa terrasse sur l'eau, une salle d'exposition de 600 m² et une salle de conférences ont été aménagées[6].

Le restaurant est ravagé par un incendie le 8 juin 2000. Il est rouvert en 2001 après une année de travaux.

Aménagements contemporainsModifier

Jusqu'en 1998 le musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg occupait la partie est du bâtiment[7].

La partie centrale de l'édifice abrite depuis 1966 un restaurant traditionnel avec une terrasse au bord de l’eau, L'Ancienne Douane.

À la suite de la fermeture du bar à bière situé côté rue du Vieux-Marché-aux-Poissons fin 2012, la ville lance le projet d'un point de vente de produits agricoles en circuit court, baptisé La Nouvelle Douane[8]. Le magasin, d'une superficie de 250m² et approvisionné par 22 producteurs locaux, est ouvert le 12 novembre 2014[9].

Bibliographie et sourcesModifier

  • (fr) Roland Recht, Jean-Pierre Klein et Georges Fœssel (dir.), « Ancienne Douane » in Connaître Strasbourg : cathédrales, musées, églises, monuments, palais et maisons, places et rues, Alsatia, Colmar ?, 1998 (nouvelle édition remaniée), p. 135-136 (ISBN 2-7032-0207-5)
  • Histoire sur le site du restaurant L'Ancienne Douane.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Notice no PA00085022, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. (de) Adolphe Seyboth, Das alte Strassburg, vom 13. Jahrhundert bis zum Jahre 1870, Heitz & Mündel,
  3. Adolphe Seyboth, Strasbourg historique et pittoresque, Imprimerie Alsacienne,
  4. « Grandes manœuvres à l’Ancienne Douane », sur dna.fr (consulté le 23 janvier 2015)
  5. Le patrimoine des communes du Bas-Rhin, Edition Flohic, p. 1317
  6. « Il y a cinquante ans : la résurrection de l'ancienne douane », article des DNA du 10 avril 2016.
  7. « Ancienne douane - 6 rue de la Douane », sur archi-strasbourg.org (consulté le 23 janvier 2015)
  8. « L’Ancienne Douane devient « La Nouvelle Douane » », sur dna.fr (consulté le 23 janvier 2015)
  9. « Des curieux, mais pas qu’eux », sur dna.fr (consulté le 23 janvier 2015)