Ana Olivera

femme politique uruguayenne

Ana Olivera
Illustration.
Fonctions
Maire de Montevideo

(5 ans et 1 jour)
Président José Mujica
Prédécesseur Hyara Rodríguez
Successeur Daniel Martínez
Vice-ministre du Développement social

(5 ans)
Président Tabaré Vázquez
Gouvernement Gouvernement Vázquez
Successeur Lauro Meléndez
Biographie
Nom de naissance Ana María Olivera Pessano
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Montevideo (Uruguay)
Nationalité Uruguayenne
Parti politique Front large
Parti communiste d'Uruguay
Profession Professeur de lettres

Ana Olivera
Maires de Montevideo

Ana María Olivera Pessano, née le à Montevideo, est une professeur de lettres et femme politique uruguayenne, membre du Parti communiste (PCU). Elle est maire de la capitale de 2010 à 2015.

BiographieModifier

Du MLN-T au gouvernement VázquezModifier

Ana Olivera milite dans sa jeunesse au Mouvement de libération nationale - Tupamaros (MLN-T), avant de s'exiler à Cuba puis en France après le coup d'État de juin 1973. Elle quitte cependant les Tupamaros en France, pour rejoindre le Parti communiste d'Uruguay (PCU), revenant au pays lors de la transition démocratique des années 1980, devenant professeur de lettres dans l'enseignement secondaire.

En 1995, elle est nommée par le maire de Montevideo, Mariano Arana, directrice de la division d'administration locale, poste qu'elle conserve jusqu'en 1999, devenant alors directrice générale du département de décentralisation, jusqu'en . Lors du second mandat d'Arana à la municipalité de Montevideo, elle devient directrice de la division de la région ouest jusqu'en 2003, date à laquelle elle retrouve son poste de directrice générale du département de décentralisation.

En , après l'investiture de Tabaré Vázquez, président de l'Uruguay, elle est nommée vice-ministre du Développement social, assistant la ministre Marina Arismendi (PCU). Elle est également chargée au Conseil national des médicaments, à la Table de coordination de la Sécurité sociale et présidente du Conseil consultatif honoraire de l'enfance et de l'adolescence.

Maire de MontevideoModifier

À la suite de l'investiture de José Mujica en 2010 en tant que successeur de Tabaré Vázquez, le Front large lui propose le portefeuille de ministre du Développement social. Mais elle est choisie comme candidate unique du Front large pour les élections municipales de à Montevideo[1],[2]; le socialiste Daniel Martínez était également en lice pour cette candidature au sein du Front large.

Le , elle est élue intendante du département de Montevideo (maire) avec environ 47 % des voix, contre 21 % pour le candidat du Parti Blanco et 18 % pour le Parti Colorado[3]. Les voix en faveur du Front large connaissent une baisse de 15 % à Montevideo par rapport à 2005, tandis que l'ensemble des abstentions et votes nuls monte de 4 à 13 %. Cette nouvelle victoire électorale du Front large est ainsi moindre qu'en 2005. Elle prend ses fonctions le suivant.

Après cinq ans de mandat, elle quitte son poste le , redevenant vice-ministre du Développement social.

Notes et référencesModifier

Source originaleModifier

Article connexeModifier