Mariano Arana

politicien uruguayen

Mariano Arana
Illustration.
Fonctions
Ministre du Logement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement de l'Uruguay

(3 ans et 2 jours)
Président Tabaré Vázquez
Gouvernement gouvernement Vázquez
Prédécesseur Saúl Irureta
Successeur Carlos Colacce
Maire de Montevideo
Élection 1994
Réélection 1999
Prédécesseur Tabaré González
Successeur Ricardo Ehrlich
Sénateur (Axe artiguiste)

(5 ans)
Élection 1989
Biographie
Date de naissance (89 ans)
Lieu de naissance Montevideo (Uruguay)
Nationalité Uruguayenne
Parti politique Axe artiguiste, membre du Front large
Profession Architecte

Mariano Arana

Mariano Arana (né le à Montevideo) est un architecte uruguayen, ancien ministre du Logement, de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement du gouvernement Vázquez et maire de Montevideo de 1994 à 2005. Sénateur de 1989 à 1994, il est membre fondateur de l'Axe artiguiste, un parti centriste qui fait partie de la coalition du Front large (gauche).

BiographieModifier

Descendant d'immigrés espagnols d'origine basque, Arana a étudié au lycée français de Montevideo puis à la faculté d'architecture de l'Université de la République de Montevideo. Il enseigna ensuite à l'Institut d'histoire de l'Architecture, organisme qu'il présida également. Fondateur des éditions Banda Oriental (es), il a présidé la Commission du patrimoine historique, artistique et culturel de la nation de 1985 à 1989. Il a écrit de nombreux livres, tant sur l'architecture que sur la politique.

Fondateur de l'Axe artiguiste, il a été sur ses listes sénateur en 1989. En 1984, il était le candidat du Front large à la mairie de Montevideo, ainsi que dix ans plus tard, réussissant alors à se faire élire avec 42 % des voix. Il fut réélu aux municipales de 2000 avec 58 % du total des suffrages exprimés.

En tant que maire, il mit en place le Plan stratégique de Montevideo visant à réhabiliter les bâtiments anciens et à rénover le plan urbanistique[1],[2]. Après l'élection de Tabaré Vázquez fin 2004, il fut nommé Ministre du Logement et de l'Aménagement du territoire, avec comme sous-secrétaire Jaime Igorra. Il eut notamment à gérer la crise avec l'Argentine (« guerre du papier »). À l'occasion du remaniement ministériel du , il fut remplacé par l'ingénieur Carlos Colacce, retrouvant alors son siège au Sénat. L'Axe artiguiste s'associant avec le CAP-L pour les élections générales de 2009, il s'est présenté en tant que sénateur mais n'a pas été réélu.

Notes et référencesModifier

Source originaleModifier