Ambrosio Boccanegra

(Redirigé depuis Ambroise Boccanegra)
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Boccanegra.
Ambrosio Boccanegra
Bataille de la Rochelle.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Allégeance
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Autres informations
Grade militaire
Conflits

Ambrosio Boccanegra (? - mort en 1373) est un noble et amiral génois.

Il est le neveu de Simone Boccanegra, le doge de Gênes et le fils d'Egidio Boccanegra, amiral au service d'Alphonse XI, roi de Castille.

En 1367, son père est exécuté par le nouveau roi de Castille, Pierre le Cruel[1]. Ambrosio quitte alors le royaume. Il y revient avec l'armée d'Henri de Trastamare, allié de la France[1]. Henri, prétendant au trône, défait et tue son demi-frère et rival Pierre. Ambrosio devient amiral de la flotte castillane pendant la guerre de Cent Ans, il défit les Portugais en 1371 et commanda la flotte franco-castillane lors de sa victoire contre les Anglais à la bataille de la Rochelle en 1372[2]. Il combattra de nouveau les Portugais puis mourra prématurément[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c "La Rochelle 1372 : les Anglais ont coulé les premiers" par Nicolas Chevassus-au-Louis, Guerres & Histoire n° 12, avril 2013, page 58
  2. Southey, Robert (1835). The early naval history of England. Carey, Lea, & Blanchard. p. 277. OCLC 1250675.