Ouvrir le menu principal

Alternative populaire

parti politique italien

Alternative populaire
(it) Alternativa Popolare
Image illustrative de l’article Alternative populaire
Logotype officiel.
Présentation
Président Paolo Alli
Fondation
Siège Via del Governo Vecchio, 3
00186 Rome
Porte-parole Valentina Castaldini
Positionnement Centre
Idéologie Démocratie chrétienne
Libéral-conservatisme
Affiliation européenne Parti populaire européen
Couleurs Bleu et jaune
Site web alternativapopolare.it
Représentation
Députés
2 / 630
Sénateurs
0 / 315
Députés européens
0 / 73

Alternative populaire (en italien : Alternativa Popolare, AP) est un parti politique Italien, créé le par Angelino Alfano, en remplacement du Nouveau Centre-droit dissous. Son symbole est un cœur jaune sur fond bleu, ce qui reprend les couleurs du Parti populaire européen auquel il est affilié[1].

Le , le président du parti, Angelino Alfano, annonce son intention de ne pas se représenter aux élections de mars 2018. ce qui provoque une scission entre les partisans d'une alliance avec la droite (Maurizio Lupi et Roberto Formigoni notamment) et ceux qui préfèrent poursuivre leur alliance avec le centre gauche, comme Beatrice Lorenzin et Fabrizio Cicchitto. Le , la direction nationale de AP approuve à l'unanimité une « séparation consensuelle » des deux ailes du parti. L'aile gauche conserve le nom et le symbole d'Alternative populaire, tandis que l'aile droite reprend le nom et le symbole du Nouveau Centre-droit, dissous. Cependant, il est délibéré que les deux groupes parlementaires resteront unis jusqu'à ce que les Chambres soit dissoutes (ce qui est fait en fin d'année 2017 par le président de la République). Le , la direction nationale relève Lupi de sa charge de coordinateur national et le remplace par Antonio Gentile. Le , Beatrice Lorenzin, en appui au Parti démocrate de Matteo Renzi, constitue une liste Civica Popolare, qui rassemble outre Alternative populaire, les Centristes pour l'Europe de Pier Ferdinando Casini, l'Union pour le Trentin de Lorenzo Dellai, L'Italia è popolare de Giuseppe De Mita et l'Italie des valeurs de Ignazio Messina. Le , Gentile démissionne de ses fonctions et se rapproche de Forza Italia.

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Ncd finisce, nasce Alternativa Popolare - Politica », sur ANSA.it, (consulté le 18 mars 2017).