Alphonse Peyret-Lallier

avocat et homme politique français
Alphonse Peyret-Lallier
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père

Alphonse Peyret-Lallier est un avocat et homme politique français né le à Saint-Étienne (Loire) et décédé le à Bourg-Argental (Loire).

BiographieModifier

Alphonse Peyret-Lallier naît le à Saint-Étienne. Il est le fils d'Alphonse-Étienne Peyret-Lallier (1780-1871), député, conseiller général de la Loire et maire de Saint-Étienne ; Étienne Peyret-Lallier est également le fondateur de la Société d'agriculture et d'industrie locale[1].

Alphonse Peyret-Lallier est tout d'abord un avocat et un auteur de textes économiques[2] Il est maire de Saint-Jean-Bonnefonds de 1837 à 1838[3] et conseiller général de la Loire en 1837[2].

Il meurt d'un accident de calèche à Bourg-Argental[4].

ŒuvreModifier

La liste suivante, non exhaustive, est extraite du catalogue de la Bibliothèque nationale de France[5].

  • Statistique industrielle du département de la Loire (1835) ;
  • De la répartition de la contribution personnelle et mobilière (1837) ;
  • Canal de navigation et usinier de Saint-Étienne au Rhône et de Saint-Étienne à la Loire, établissant une communication de la Loire au Rhône, entre Roanne, Givors et Lyon (1838) ;
  • Nouveau système de chemins de fer automoteurs (1839) ;
  • Canal maritime d'Arles au Port de Bouc. Canal latéral au Rhône entre Arles et Tarascon. Docks de Marseille et d'Arles (1839) ;
  • Étude sur le port d'Arles et sur la navigation du Rhône entre Lyon et la mer. Canal maritime du Rhône au port de Bouc. Docks de Lyon et d'Arles (1844) ;
  • Question des eaux. Les eaux de source et les eaux du Rhône. Projet de la Mouche. La rive droite et la rive gauche du Rhône. Les quatre sources de la rive gauche de la Saône. Conclusions (1844).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Marie-Odile Mergnac, « Les Lallier », sur un site du journal La Nouvelle République du Centre-Ouest, (consulté en 28/11 novembre).
  2. a et b « Alphonse Peyret-Lallier », sur un site de la BnF (consulté le 28 novembre 2017).
  3. « Saint-Jean-Bonnefonds », sur geneawiki.com (consulté le 28 novembre 2017).
  4. « Famille Peyret : quand la quincaille mène aux plus hautes distinctions » [PDF], sur un site du journal Le Progrès, (consulté le 28 novembre 2017).
  5. « Catalogue des œuvres d'Alphonse Peyret-Lallier », sur un site de la BnF (consulté le 28 novembre 2017).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Articles connexesModifier