Adolphe Grisel

athlète français
(Redirigé depuis Alphonse Grisel)

Adolphe Grisel
Image illustrative de l’article Adolphe Grisel
Adolphe Grisel, champion de France de saut en longueur en 1896.
Informations
Disciplines Saut en longueur
Période d'activité 1893-1898
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Lieu Paris
Décès
Taille 1,65 m (5 5)
Club Racing Club de France
Palmarès
Championnats de France 1 4 1

Adolphe Jules Grisel[1], né le à Paris et mort le , est un athlète et gymnaste français ayant notamment participé aux Jeux olympiques de 1896 à Athènes.

BiographieModifier

Membre du CP Asnières puis du Racing Club de France à partir de 1895, Alphonse Grisel est l'un des meilleurs représentants français en saut en longueur. Il a en effet terminé deux fois deuxième des championnats de France en 1893 et 1895. En 1896, il se rend à Athènes afin d'y disputer les épreuves d'athlétisme des Jeux olympiques en compagnie d'Albin Lermusiaux et de Georges de la Nézière. Il est l'athlète français qui s'inscrit au plus grand nombre d'épreuves. Il participe tout d'abord le 6 avril à la première série du 100 mètres. Il termine à la 4e place et ne se qualifie pas pour la finale. Le jour même, il fait partie des sept athlètes alignés sur le 400 mètres où il échoue également en séries. Il est inscrit dans les épreuves du lancer de disque et de poids mais il est probable qu'il ait déclaré forfait. Le lendemain, il participe au concours du saut en longueur. D'après les données de la Fédération française d'athlétisme, il aurait terminé 5e avec un saut mesuré à 5 m 83[2]. Honorable gymnaste, il s'inscrit dans l'ensemble des épreuves de gymnastique et d'haltérophilie, sans que ses résultats soient connus. Il a en revanche déclaré forfait pour l'ensemble des épreuves de natation sur lesquelles il s'était engagé.

Deux mois après les Jeux, il devient champion de France de saut en longueur[3].

Grisel est également membre de l'équipe du Racing club de rugby.

Étudiant à l'école des Beaux-Arts de Paris[4], il exerce par la suite comme architecte, basé à Saint-Quentin dans l'Aisne[5].

PalmarèsModifier

  • Champion de France de saut en longueur en 1896
  • Vice-champion de France du saut en longueur en 1893, 1895 et 1898
  • Vice-champion de France du 400 mètres haies en 1895

Notes et référencesModifier

  1. Il a longtemps été connu à tort sous le nom d'Alphonse Grisel.
  2. Adolphe Grisel, sur bases.athle.fr
  3. Gérard Dupuy, « Les finalistes des championnats de France - 1888 à 1969 », sur cdm.athle.com (consulté le 30 décembre 2015)
  4. Le Vélo, 11 novembre 1896.
  5. Monique Séverin, « Le cinéma à Saint-Quentin, des origines à la fin des années 1930 », Mémoires - Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie de l'Aisne, vol. 42,‎ , p. 172-177 (lire en ligne).

Liens externesModifier