Ouvrir le menu principal

Alphonse Clément-Desormes

ingénieur français
Alphonse Clément-Desormes
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Alphonse Clément-Desormes (1817-1879) est un ingénieur et entrepreneur français, ayant notamment une action pionnière dans les chemins de fer avec la prise en sous-traitance de la traction de la ligne de Saint-Étienne à Lyon des frères Seguin et la création des Ateliers d'Oullins pour la production de matériel pour les chemins de fer et notamment des locomotives à vapeur.

BiographieModifier

Alphonse Clément-Desormes est né à Paris en 1817, il est le fils du chimiste Nicolas Clément et par sa mère le petit-fils du physicien Charles-Bernard Desormes. Nicolas Clément modifia son nom en Clément-Desormes, au début des années 1820, après son mariage avec la fille de son collaborateur Charles-Bernard Desormes[1].

Il commence sa carrière comme ingénieur à la Compagnie de Saint-Gobain[2].

Au début des années 1840, il traite avec la compagnie du chemin de fer de Saint-Étienne à Lyon la sous-traitance du service de la traction sur la ligne de chemin de fer des frères Seguin.

Il crée à Oullins[3] en 1846-1847 la compagnie des hauts fourneaux et ateliers d'Oullins qui va notamment produire des locomotives à vapeur. Ayant des problèmes de santé, il vend son entreprise avec les installations d'Oullins à la Compagnie du chemin de fer Grand-Central de France en 1854.

Il deviendra maire de La Chapelle-du-Châtelard[4].

Notes et référencesModifier

  1. Sadi Carnot, Robert Fox, Réflexions sur la puissance motrice du feu, Vrin, 1978 (ISBN 9782711601127), p. 2 extrait (consulté le 9 juin 2011).
  2. Jean-Pierre Poussou, François Crouzet, L'économie française du XVIIIe au XXe siècle, Presses Paris Sorbonne, 2000 (ISBN 9782840501398), p. 230 extrait (consulté le 9 juin 2011).
  3. Site ville-oulins.fr, Oullins au fil des siècles lire (consulté le 9 juin 2011)
  4. Jean-Marc Combe, Bernard Escudié, Jacques Payen, Vapeurs sur le Rhône: histoire scientifique et technique de la navigation à vapeur de Lyon à la mer, Presses Universitaires de Lyon, 1991 (ISBN 9782729704001) p. 216 extrait (consulté le 9 juin 2011).

BibliographieModifier

  • « Notice nécrologique sur M. Alphonse Clément-Désormes, ingénieur », dans Bulletin de la Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale, 79e année, 3e série, tome 7, Paris, 1880. p. 169-170 (intégral site cnum.cnam.fr)

Voir aussiModifier