Ouvrir le menu principal

La famille Seguin est une famille qui a donné plusieurs ingénieurs et hommes d'affaires ayant joué un rôle essentiel dans le développement industriel de la France aux XIXe siècle et XXe siècle.

Elle a tenu un rôle majeur dans le développement des communications terrestres, en construisant les premiers ponts suspendus à fil de fer d'Europe, en inventant la chaudière tubulaire à l'origine de l'essor des chemins de fer à traction à vapeur, et en créant la ligne de chemin de fer de Saint-Étienne à Lyon, première ligne de France à expérimenter en 1832 la traction par des locomotives à vapeur et à avoir été ouverte simultanément aux marchandises comme aux voyageurs.

OrigineModifier

La famille Seguin, originaire d'Alexandrie, en Égypte, a appartenu au culte israélite[1]. Antoine, l'un de ses membres, vient se fixer en Dauphiné vers la fin du XVIe siècle. De ses descendants, une branche s'établit à Tain-l'Hermitage, une autre à Avignon et Montpellier, enfin un troisième à Annonay[Note 1], où Marc (1720-1804) épouse Marie-Anne Peyron (1735-1860) et entreprend le commerce de la draperie ; il est surnommé l'ancêtre par la famille[1].

Arbre descendant de Marc Seguin dit l'ancêtre (1720-1804)Modifier

Pour la commodité de lecture, l'arbre descendant de longueur inhabituelle — Marc Seguin dit Seguin Aîné est le père de 19 enfants issus de deux lits — est présenté en quatre arbres successifs :

  1. la fratrie Seguin ;
  2. le 1er mariage de Marc Seguin dit Seguin Aîné ;
  3. le 2e mariage de Marc Seguin dit Seguin Aîné ;
  4. les alliances des familles Seguin et de Montgolfier.

La fratrie SeguinModifier

Marc François Seguin, le fils aîné de l'ancêtre[g 1],[Note 2], épouse le à Vidalon-lès-Annonay (aujourd’hui hameau de la commune de Davézieux non loin d'Annonay) Augustine Thérèse de Montgolfier. Marc François Seguin dit Seguin Aîné naît le à Annonay dans la province de Languedoc ; il est le second enfant du couple et l'aîné des six fils d'une fratrie de huit.

Arbre généalogique descendant de la fratrie SeguinModifier

L'aventure industrielle des frères SeguinModifier

Marc-François Seguin, le père, qui a épousé en 1782 Augustine Thérèse de Montgolfier, nièce des frères Montgolfier, est à la tête d'une fabrique de draps[51] quand il crée en 1796 la société Seguin et Cie[52]. Cette société représente la stabilité et est sollicitée plus tard pour assurer les risques pris par les cinq fils dans leurs ambitieux projets ; elle est liquidée en 1833 après le décès de son fondateur. Le père est le membre modérateur, voire critique, à l'égard des entreprises de ses fils et sa compétence juridique leur est aussi très utile.

Après leurs études à Paris[53] où leur grand-oncle maternel Joseph de Montgolfier, démonstrateur au Conservatoire national des arts et métiers, les guident dans leur apprentissage des sciences, les fils rejoignent l'un après l'autre l'entreprise familiale et vers 1820 ils convainquent leur père de fonder une manufacture de feutres pour papeteries[54].

C'est le début de leur aventure industrielle.

  • Camille[57] est le commercial de la fratrie. Jeune, dès 1814, il effectue des voyages de commerce au profit de Seguin et Cie[52]. Il prend l'initiative de l'extension de la zone commerciale vers le Sud de la France, ainsi que vers l'Est vers la Suisse francophone. Il joue un rôle central dans la communication entre les frères : il assure par exemple la gestion des fournisseurs de fil de fer au moment de la création du premier pont de Tournon, notamment par un voyage en Franche-Comté.
    Comme ingénieur, il se distingue par une rapidité de conception, une grande hardiesse de vue et une grande sûreté d'appréciation[58].
  • Jules[59] est ingénieur et maître de forges. On sait désormais, et notamment pendant la période 1826-1834, que Jules est le grand entrepreneur de nombreux ouvrages d'art, en particulier des ponts métalliques, sous le nom « Seguin », dans la mesure où son frère Marc en a l'interdiction, compte tenu de son contrat concernant la compagnie de chemin de fer. Ceci n'empêche des relations permanentes entre les frères. Il s'associe avec son cousin Pierre François de Montgolfier pour créer l'éphémère société Seguin Montgolfier d'Ayme & Cie[60], puis la société Seguin, Montgolfier et Cie[61]. Il dirige aussi la Cie Jules Seguin[62].
  • Paul[63] est le second de bien des entreprises de ses frères. On lui confère de fortes capacités techniques et aussi un talent certain de négociateur dans les conflits sociaux.
  • Charles[64] apporte aux entreprises des frères Seguin sa connaissance du lobby, notamment parisien. Très souvent résidant en dehors d'Annonay, et notamment à Paris à partir de 1826, il s'intègre à la bourgeoisie parisienne.
  • Enfin leur beau-frère Claude Vincent Mignot[65], marié à leur sœur Thérèse, a une activité similaire de maître de forges. Il s'établit à Lyon dès 1820, y apprend la fonderie, et s'implique dans la fabrique créée sur les terrains de Perrache[66] pendant la construction de la Ligne de Saint-Étienne à Lyon pour laquelle il réalise de nombreux ponts métalliques. Il fait faillite le et s'associe dans la société Seguin frères et Cie[67].

Le 1er mariage de Marc Seguin dit Seguin AînéModifier

(Pour la commodité de lecture, cette partie de l'arbre descendant se limite aux enfants de Marc Seguin ; le cas échéant, elle se poursuit avec les branches des petits-enfants et leurs conjoints s'ils sont référencés dans l'encyclopédie Wikipedia.)

Le , âgé de 27 ans, Marc Seguin se marie à Annonay avec la fille d'un notable de la ville, sa cousine germaine Rose Augustine Duret, de 8 ans sa cadette.

Arbre généalogique descendant du 1er mariage de Marc Seguin dit Seguin AînéModifier

Les treize enfants du premier mariage sont nés tous, sans exception, à Annonay.

Le 2e mariage de Marc Seguin dit Seguin AînéModifier

(Pour la commodité de lecture, cette partie de l'arbre descendant se limite aux enfants de Marc Seguin ; le cas échéant, elle se poursuit avec les branches des petits-enfants et leurs conjoints s'ils sont référencés dans l'encyclopédie Wikipedia.)

Veuf depuis bientôt 2 ans, âgé de 52 ans, Marc Seguin se remarie le , à Marmagne (Côte-d'Or), avec Marie Augustine de Montgolfier, sa nièce par alliance âgée de 19 ans, de 33 ans sa cadette. Victime de rivalités tenaces[112],[Note 6], il décide alors de changer de cadre de vie en s’installant en Bourgogne, à Marmagne, dans l’ancienne abbaye de Fontenay.

Il s'éloigne de son rôle d'entrepreneur pour se consacrer à sa famille qui s'agrandit toujours avec la naissance dans cette nouvelle demeure des six autres enfants de son second lit ; en 1861, à 75 ans, il a la joie d'être encore père pour la dix-neuvième et dernière fois. Il rassemble en un immense phalanstère ses gendres et filles, beaux-frères et belles-sœurs, enfants et petits-enfants, tous si nombreux, qu'on n'est jamais moins de vingt-cinq à table[114].

Arbre généalogique descendant du 2e mariage de Marc Seguin dit Seguin AînéModifier

Les six enfants du second mariage sont nés tous, sans exception, à Marmagne.

Esprit SeguinModifier

Augustin Seguin (1841-1904)[159],[160], né en 1841, l'aîné des enfants du second mariage, directeur de la Société Anonyme des Chantiers de La Buire[161], est à la fois ingénieur de l'École centrale des arts et manufactures et artiste[Note 9]. Varagnes témoigne de ses dons : peintures et sculptures, décoration de l’intérieur de la serre, abside de la chapelle, etc. Il entretient des contacts étroits avec l'École des beaux-arts de Lyon, en même temps qu'il discute optique, photographie et acoustique avec les frères Lumière. qui viennent souvent à Varagnes[163].

Comme son père, Augustin Seguin est à la tête d'une famille nombreuse de 11 enfants, quatre de son premier mariage avec Félicie Marie Célestine Mangini[Note 10], trois du second avec Louise Marguerite de Montgolfier[Note 11] et quatre du troisième et dernier avec Rose Consiglieri.

Ses fils Louis Lazare Augustin Seguin et Laurent Seguin créent les moteurs Gnome. Les avions français glanent, avec ce moteur[Note 12], une grande partie des records mondiaux entre 1909 et 1915, ainsi que leurs pilotes, tels qu’Augustin Louis Seguin, un autre fils, recordman de distance sans escale en 1913[164].

Marc, un autre fils, va utiliser les études de son père sur la photographie pour développer la radiologie et équiper l'hôpital d'Annonay. Une de ses filles Rose Seguin-Béchetoille[165] voit certains de ses tableaux exposés au musée municipal vivarois César Filhol[166].

Un autre fils est Joseph Seguin, dit Julien Vocance, un poète très original qui contribue à introduire le haïkaï en France au début du XXe siècle avec l’un ses livres consacré à la Première Guerre mondiale.

Les alliances des familles Seguin et de MontgolfierModifier

À l'écart du village de Vidalon-lès-Annonay se trouve le site papetier développé au XVIIe siècle par la famille de Montgolfier.

Les « Papeteries de Vidalon-lès-Annonay », propriété de cette famille, ont depuis 1784 le titre de « Manufacture Royale », qui assure le manufacturier contre toute concurrence déloyale ou usurpation de marque, et l'année précédente, Louis XVI lui-même a anobli en la personne de Pierre Montgolfier, le papetier, toute la famille dont les frères Joseph et Étienne Montgolfier[6] qui ont inventé en 1782 la montgolfière[Note 13].

Arbre descendant de Pierre de Montgolfier (le papetier)Modifier

Article détaillé : Famille de Montgolfier.

Curiosités généalogiquesModifier

Raymond de Montgolfier, grand-père maternel des frères Seguin, est l'un des frères d'Étienne et Joseph, les aérostiers ; il se marie avec Catherine Devant et le couple a pour enfant no 1 Augustine Thérèse de Montgolfier, épouse de Marc François Seguin, dit l'ancêtre (Cf. § La fratrie Seguin). Il a également pour enfant no 5 Jeanne Catherine de Montgolfier, épouse de Mathieu Louis Pierre Duret ; ce dernier couple a pour enfant no 1 Pauline Claudine Duret et pour enfant no 3 Rose Augustine Duret.

Marc Seguin et sa première épouse Rose Augustine Duret sont donc cousins germains.

Pauline Claudine Duret se marie avec Louis Simon Élie Ascension de Montgolfier. Après le décès de Rose Augustine Duret, sa tante maternelle, Marie Augustine de Montgolfier, l'enfant no 5 du couple, devient la seconde épouse de Marc Seguin, son oncle maternel par alliance.

Marie Augustine de Montgolfier est donc la nièce par alliance de Marc Seguin en même temps qu'elle est son épouse en secondes noces.

Deux des trois frères de Marie Augustine, Jean Raymond, enfant no 1 du couple Louis Simon Élie Ascension de Montgolfier et Pauline Claudine Duret, et son frère Laurent Pierre, enfant no 4, épousent chacun deux sœurs, respectivement Jules, dite Julie, et Hélène, enfants no 4 et no 5 de l'union en premières noces de Marc Seguin avec Rose Augustine Duret (Cf. § Le 1er mariage de Marc Seguin dit Seguin Aîné).

Avec ses secondes noces, Marc Seguin devient le beau-frère par alliance de deux de ses filles et de leurs maris, ses gendres depuis les premières noces !

La seconde épouse de Marc Seguin, Marie Augustine, a pour sœur Jeanne de Montgolfier, mère de Louise Marguerite de Montgolfier qu'Augustin Seguin épouse en secondes noces. Ces derniers sont déjà cousins germains mais, par son second mariage, Marc Seguin devient l'oncle maternel par alliance de son propre fils Augustin.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Seguin Aîné, Des ponts en fil de fer, Paris, Bachelier, , 104 p. (lire en ligne).  
  • Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle : français, historique, géographique, mythologique, bibliographique, littéraire, artistique, scientifique, etc., etc. : Seguin, vol. N°14, Paris, Administration du grand Dictionnaire universel, , 52 p. (lire en ligne), p. 485.  
  • René Michelerne, Bulletin de la Société archéologique et biographique du canton de Montbard : Marc Seguin, vol. N°7, Semur, Imprimerie commerciale et administrative V. Bordot, , 52 p. (lire en ligne), p. 39-49.  
  • René de Prandières, Souvenirs de la vie privée de Marc Seguin (1786-1875), Lyon, Société anonyme de l'imprimerie A. Rey, , 48 p. (lire en ligne).  
    René de Prandières[157], qui est en 1926 le seul survivant de la première génération dans la descendance de Marc Seguin, prononce cet éloge de son beau-père lors de la célébration du centenaire du premier pont suspendu entre Tain et Tournon. [lire en ligne]

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Porte comme blason : "d'or au chevron d'azur, chargé de 3 besants d'argent et accompagné de 3 têtes de bœuf de sable, 2 en chef, 1 en pointe" [lire en ligne].
  2. Depuis Marc l'ancêtre, la filiation agnatique attribue ce même premier prénom Marc à l'aîné de la lignée.
  3. a et b Thérèse Augustine Seguin (1822-1884), la fille no 3 de Camille Seguin, épouse le à Annonay son oncle Paul, le frère de Camille.
  4. Marie Anne Petroz est la fille du médecin Antoine Petroz, l'un des fondateurs de l'homéopathie en France[43]. Charles Seguin, son maris, a acquis le château de Draveil en 1854. Il est décédé deux ans plus tard mais sa veuve a accueilli les ambulanciers et les soldats blessés pendant la guerre de 1870[44].
  5. L'abbaye de Fontenay est restaurée et remise dans son état primitif par Édouard Aynard[1], député du Rhône, qui a épousé Rose Pauline de Montgolfier, une petite-fille de Marc Seguin.
  6. « Les hostilités, les rivalités grandissaient. Pour les vaincre, il se sentit acculé à l'emploi de moyens que réprouvait son intransigeante honnêteté ; et alors, de Villèle n'étant plus là pour le soutenir, il renonça à la lutte et se retira, quoique n'ayant encore que cinquante-deux ans, à Fontenay, près Montbard, en Bourgogne[113]. »
  7. Marie Félicie Célestine Mangini est une des deux filles de Lazare Mangini (1802-1869)[117],[118] , collaborateur et ami précieux des frères Seguin, qui contribue fortement à la mise en place avec eux de la ligne de Saint-Étienne à Lyon, mais aussi à la mise en place du chemin de fer Paris-Versailles par la Rive gauche. Un de ses deux fils Félix Daniel épouse Paula Marie Pauline Seguin, sœur d'Augustin.
  8. René de Prandières[156], qui est en 1926 le seul survivant de la première génération dans la descendance de Marc Seguin, prononce l'éloge de son beau-père lors de la célébration du centenaire du premier pont suspendu entre Tain et Tournon[157].
  9. D’après le diplôme qui l’accompagne, ainsi que sa traduction officielle en français, l’ordre chinois du Double Dragon fut conféré à « Lei-cheng, Directeur des Établissements de la Buire en France » le . Derrière ce nom chinois se tient un français qui s’appelle réellement Augustin Seguin (1841-1904), ingénieur de l'École centrale des arts et manufactures qui avait réalisé un petit chemin de fer dans le jardin du Palais d'été à Pékin pour le compte de l’empereur de Chine[162]
  10. Félicie Marie Célestine Mangini est une des deux filles de Lazare Mangini (1802-1869)[117],[118] , collaborateur et ami précieux des frères Seguin, qui contribue fortement à la mise en place avec eux de la ligne de Saint-Étienne à Lyon, mais aussi à la mise en place du chemin de fer Paris-Versailles par la Rive gauche. Un de ses deux fils Félix Daniel épouse Paula Marie Pauline Seguin, sœur d'Augustin.
  11. Louise Marguerite de Montgolfier et Augustin Seguin sont cousins germains. Leurs mères sont sœurs et filles de Louis Simon Élie Ascension de Montgolfier et de Pauline Claudine Duret[160].
  12. Le premier vol mondial d’un hydravion (Henri Fabre, 1910) est réalisé avec un engin équipé d'un moteur Gnome.
  13. En 1782, le 14 décembre, grâce à Étienne et Joseph Montgolfier, la première montgolfière s'élève à Vidalon-lès-Annonay. Elle est constituée d'un grand sac de papier doublé de toile placé au-dessus d'un feu de paille mouillée et de laine. Elle reste cependant une expérience privée, le premier envol public et officiel d'une montgolfière a lieu le depuis Annonay, très exactement depuis la place des Cordeliers, devant un public de choix : les membres des États particuliers du Vivarais.
  14. Mathieu Louis Pierre Duret (1758-1841), le beau-père de Marc Seguin, a fait des études à Paris et à Montpellier, et de retour au pays natal, il est attaché à l'hôpital, comme médecin et administrateur. À la suite du 18 brumaire, il est appelé au Conseil général de l'Ardèche qu'il préside ensuite plusieurs fois. Il est également maire d'Annonay de 1815 à 1817. En tant que disciple de Jenner, le docteur Duret a été le premier à introduire la vaccine en Vivarais[167].
  15. Pierre François de Montgolfier, ingénieur en hydraulique, est le cousin germain de la mère de Marc Seguin et l'un des fils de l'illustre Joseph[6]. Il fonde en 1825 avec Marc Seguin et Louis Henri Daniel d'Ayme[169], annonéens comme lui, la « Société de halage sur le Rhône par la vapeur, à points fixes »[170],[60],[171]. Il a déposé auparavant en 1817[172] un brevet, le principe du halage sur points fixes.

RéférencesModifier

Site GeneanetModifier

Cet article puise ses sources particulièrement documentées de la base Pierfit mise en ligne il y a plus de 10 ans par Guillaume de Tournemire [lire en ligne] du site Geneanet, site web de généalogie proposant une base de données alimentée par les participants et à destination du public où tous les individus contemporains nés il y a moins de 100 ans sont masqués.

La généalogie de la famille Seguin renvoie à des sources référencées et consultables aux différentes archives départementales des départements concernés ; les fiches individuelles donnent les liens permettant de visionner directement les actes d'État civil de l'individu en question quand cela est possible, à défaut d'afficher une image de l'acte d'État civil du registre correspondant.

  1. a b et c Guillaume de Tournemire, « Marc François Seguin (1757-1832) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  2. Guillaume de Tournemire, « Marc Seguin (1720-1804) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  3. a b c d e et f Guillaume de Tournemire, « Marc François Seguin (1786-1875) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  4. Guillaume de Tournemire, « Camille Seguin (1793-1852) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  5. Guillaume de Tournemire, « Jules Seguin (1796-1868) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  6. Guillaume de Tournemire, « Paul Seguin (1797-1875) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  7. Guillaume de Tournemire, « Charles Seguin (1798-1856) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  8. Guillaume de Tournemire, « Claude Marie Vincent Mignot (1797-...) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  9. Guillaume de Tournemire, « Mathieu Jean Desgrand (1804-1860) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  10. a et b Guillaume de Tournemire, « Jean Raymond de Montgolfier (1812-1873) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  11. a et b Guillaume de Tournemire, « Mathieu Aynard (1837-1913) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  12. a et b Guillaume de Tournemire, « Laurent Pierre de Montgolfier (1816-1883) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  13. a et b Guillaume de Tournemire, « Augustin Seguin (1841-1904) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  14. Guillaume de Tournemire, « Louis Lazare Augustin Seguin (1869-1918) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  15. Guillaume de Tournemire, « Laurent René Marcel Béchetoille (1882-1959) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  16. Guillaume de Tournemire, « Paul Étienne Seguin (1846-1917) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  17. Guillaume de Tournemire, « Félix Daniel Mangini (1836-1902) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  18. Guillaume de Tournemire, « Léon Eugène Bérard (1870-1956) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  19. Guillaume de Tournemire, « Louis Marie René de Prandières (1852-1928) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  20. Guillaume de Tournemire, « Pierre de Montgolfier (1700-1793) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  21. Guillaume de Tournemire, « Raymond de Montgolfier (1730-1772) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  22. Guillaume de Tournemire, « Mathieu Louis Pierre Duret (1758-1841) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  23. Guillaume de Tournemire, « Louis Simon Elie Ascension de Montgolfier (1784-1864) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  24. Guillaume de Tournemire, « Eugène Christophe de Montgolfier (1817-1878) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  25. Guillaume de Tournemire, « Joseph de Montgolfier (1740-1810) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  26. Guillaume de Tournemire, « Étienne de Montgolfier (1745-1799) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).

Autres sourcesModifier

  1. a b et c Michelerne 1912, p. 39.
  2. « ° Marc Seguin », sur AD 26 Tain-l'Hermitage BMS 1700-1731 (vue 207/330), (consulté le 5 juin 2017)
  3. « † Marc Seguin », sur Décès: AD 07 Annonay Décès 1803-1806 (vue 179/436), (consulté le 5 juin 2017)
  4. « Marc Seguin ∞ Marie-Anne Peyron », sur AD 07 Annonay BMS 1754-1756 (vue 215-216/300), (consulté le 5 juin 2017)
  5. « † Marie-Anne Peyron », sur AD 07 Annonay Décès 1760-1765 (vue 30/339), (consulté le 5 juin 2017)
  6. a b c d e f g h et i § Arbre descendant de Pierre de Montgolfier (le papetier), curiosités généalogiques
  7. a et b « ° Marc François Seguin », sur AD 07 Annonay BMS 1757 - 1760 (vue 55/381), (consulté le 5 juin 2017)
  8. a et b « † Marc François Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1832 (vue 36/114), (consulté le 5 juin 2017)
  9. a et b « Marc François Seguin ∞ Augustine Thérèse de Montgolfier », sur AD 07 Davézieux BMS 1767 - 1792 (vue 173/312), (consulté le 5 juin 2017)
  10. a et b « ° Augustine Thérèse de Montgolfier », sur AD 07 Davézieux BMS 1732 - 1767 (vue 34/266), (consulté le 5 juin 2017)
  11. a et b « † Augustine Thérèse de Montgolfier », sur AD 07 Annonay Décès 1843 (vue 158/161), (consulté le 5 juin 2017)
  12. « ° Marianne Augustine Seguin », sur AD 07 Annonay BMS 1781 - 1783 (vue 183/280), (consulté le 5 juin 2017)
  13. « † Marianne Augustine Seguin », sur AD 07 Annonay BMS 1784 - 1786 (vue 329/360), (consulté le 5 juin 2017)
  14. a b c d e et f « ° Marc François Seguin », sur AD 07 Annonay BMS 1784 - 1786 (vue 259/360), (consulté le 5 juin 2017)
  15. a b c d e et f « † de Marc François Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1875 (vue 43/269), (consulté le 5 juin 2017)
  16. a b et c « Marc François Seguin ∞ Rose Augustine Duret », sur AD 07 Annonay Mariages 1813 (vue 84/128), (consulté le 5 juin 2017)
  17. a b et c « ° Rose Augustine Duret », sur AD 07 Annonay Naissances 1793 - 1802 (vue 215/3708), (consulté le 5 juin 2017)
  18. a b et c « † Rose Augustine Duret », sur AD 07 Annonay Décès 1836 (vue 61/137), (consulté le 5 juin 2017)
  19. a b et c « Marc François Seguin ∞ Marie Augustine de Montgolfier », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 571/828), (consulté le 5 juin 2017)
  20. a b et c « ° Marie Augustine de Montgolfier », sur AD 07 Annonay Naissances 1819 (vue 35/125), (consulté le 5 juin 2017)
  21. a b et c « † Marie Augustine de Montgolfier », sur AD 07 Annonay Décès 1890 (vue 148/250), (consulté le 5 juin 2017)
  22. « ° Augustin Stanislas Seguin », sur AD 07 Annonay BMS 1790 - 1792 (vue 55/380), (consulté le 5 juin 2017)
  23. « ° Camille Seguin », sur AD 07 Annonay NMD 1793 - 1802 (vue 129/3708), (consulté le 5 juin 2017)
  24. « † Camille Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1852 (vue 173/211), (consulté le 5 juin 2017)
  25. « Camille Seguin ∞ Marie Célie Mac Ker », sur AD 26 Tain-l'Hermitage NMD 1808-1822 (vue 176/615), (consulté le 5 juin 2017)
  26. « ° Marie Célie Mac Ker », sur AD 26 Tain-l'Hermitage NMD 1793-an X (vue 236/483), (consulté le 5 juin 2017)
  27. « † Marie Célie Mac Ker », sur AD 07 Annonay Décès 1866 (vue 117/233), (consulté le 5 juin 2017)
  28. « ° Jules Seguin », sur AD 07 Annonay NMD 1793 - 1802 (vue 413/3708), (consulté le 5 juin 2017)
  29. « † Jules Seguin », sur Archives Paris IX° Décès 1868 (vue 15/31), (consulté le 5 juin 2017)
  30. « Jules Seguin ∞ Louise Claudine Prudhomme », sur Archives Lyon Mairie unique Mariages 1830 (vue 29/343), (consulté le 5 juin 2017)
  31. « ° Louise Claudine Prudhomme », sur Archives Lyon Mairie unique Naissances 1807 (vue 116/330), (consulté le 5 juin 2017)
  32. « ° Paul Seguin », sur AD 07 Annonay NMD 1793 - 1802 (vue 495/3708), (consulté le 5 juin 2017)
  33. « † Paul Seguin », sur AD 92 Saint-Cloud D 1875 (vue 23/45), (consulté le 18 juin 2019)
  34. « Paul Seguin ∞ Joséphine Sargnon », sur AD 69 Amplepuis Mariages1834 (vue 5/15), (consulté le 5 juin 2017)
  35. « ° Joséphine Sargnon », sur AD 69 Amplepuis Naissances 1814 (vue 16/35), (consulté le 5 juin 2017)
  36. « † Joséphine Sargnon », sur AD 06 Cannes Décès 1838 (vue 11/224), (consulté le 5 juin 2017)
  37. « Paul Seguin ∞ Thérèse Augustine Seguin », sur AD 07 Annonay Mariages 1843 (vue 29/96), (consulté le 5 juin 2017)
  38. « ° Thérèse Augustine Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1822 (vue 12/149), (consulté le 5 juin 2017)
  39. « † Thérèse Augustine Seguin », sur Archives Paris VIII° Décès 1884 (vue 22/31), (consulté le 5 juin 2017)
  40. « ° Charles Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1793 - 1802 (vue 618/3708), (consulté le 5 juin 2017)
  41. « † Charles Seguin », sur Archives Paris I° ancien Décès 1856 (vue 40/51), (consulté le 5 juin 2017)
  42. « Charles Seguin ∞ Marie Anne Antoinette Jeanne Petroz », sur Archives Paris II° ancien Mariages 1838 (vue 50/51), (consulté le 5 juin 2017)
  43. Dr Robert Séror, « Biographie du Dr Antoine Petroz (1781-1859) », sur La Société française d’homéopathie, (consulté le 5 juin 2017)
  44. Alain Lubin, « Charles Seguin et sa veuve », sur http://www.vigneuxhistoire.com/liens/pages/lien.htm, 2004/2009 (consulté le 5 juin 2017)
  45. « ° Marie Anne Antoinette Jeanne Petroz », sur Archives Paris III° ancien Naissances 1814 (vue 21/51), (consulté le 5 juin 2017)
  46. « † Marie Anne Antoinette Jeanne Petroz », sur Archives Paris VIII° Décès 1886 (vue 8/13), (consulté le 5 juin 2017)
  47. « ° Thérèse Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1793 - 1802 (vue 716-717/3708), (consulté le 5 juin 2017)
  48. « † Thérèse Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1823 (vue 94/105), (consulté le 5 juin 2017)
  49. « Claude Marie Vincent Mignot ∞ Thérèse Seguin », sur AD 07 Annonay Mariages 1822 (vue 41/55), (consulté le 5 juin 2017)
  50. « ° Claude Marie Vincent Mignot », sur AD 07 Annonay Naissances 1793 - 1802 (vue 561-562/3708), (consulté le 5 juin 2017)
  51. « Fabrique de draps - 1796 - 1833 », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  52. a et b « Présentation détaillée de la société Seguin & Cie », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  53. Seguin Aîné 1824, p. 1
  54. « Usine Saint-Marc de feutres - 1820 - 1828 », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  55. « Vie et œuvre de Marc Seguin », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017).
  56. « Les familles Seguin et Montgolfier », sur http://www.fondation-colombier.org (consulté le 5 juin 2017)
  57. « Vie et œuvre de Camille Seguin », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  58. Larousse 1875, p. 485
  59. « Vie et œuvre de Jules Seguin », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  60. a et b « Société Seguin Montgolfier d'Ayme & Cie », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  61. « Présentation détaillée de la société Seguin, Montgolfier & Cie », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  62. « Présentation détaillée de la société Cie Jules Seguin », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  63. « Vie et œuvre de Paul Seguin », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  64. « Vie et œuvre de Charles Seguin », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017).
  65. « Vie et œuvre de Vincent Mignot », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017).
  66. « Viabilisation et aménagement des terrains de Lyon-Perrache - 1828 - 1852 », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  67. « Présentation détaillée de la société Seguin freres », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  68. « ° Marc François Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1814 (vue 126/133), (consulté le 5 juin 2017)
  69. « ° Louis Marc Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1815 (vue 100/107), (consulté le 5 juin 2017)
  70. « † Louis Marc Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1817 (vue 43/122), (consulté le 5 juin 2017)
  71. « ° Pauline Julie Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1817 (vue 103/125), (consulté le 5 juin 2017)
  72. « † Pauline Julie Seguin », sur AD 07 Saint-Clair Décès 1881 vue (5/6), (consulté le 5 juin 2017)
  73. « Mathieu Jean Desgrand ∞ Pauline Julie Seguin », sur AD 07 Annonay Mariages 1836 (vue 22/57), (consulté le 5 juin 2017)
  74. « ° Mathieu Jean Desgrand », sur AD 07 Annonay Naissances 1803 - 1812 (vue 98/385), (consulté le 5 juin 2017)
  75. « † Mathieu Jean Desgrand », sur AD 07 Davézieux Décès 1860 (vue 10/20), (consulté le 5 juin 2017)
  76. a et b « ° Julie Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1819 (vue 13/125), (consulté le 5 juin 2017)
  77. a et b « † Julie Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1895-1912 (vue 40/271), (consulté le 5 juin 2017)
  78. a et b « Jean Raymond de Montgolfier ∞ Julie Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 596/828), (consulté le 5 juin 2017)
  79. « ° Jean Raymond de Montgolfier », sur AD 07 Saint-Marcel-lès-Annonay Naissances 1803 - 1812 (vue 134/141), (consulté le 5 juin 2017)
  80. « † Jean Raymond de Montgolfier », sur AD 21 Marmagne NMD 1857-1878 (vue 301/399), (consulté le 5 juin 2017)
  81. a et b « ° Rose Pauline de Montgolfier », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 658/828), (consulté le 5 juin 2017)
  82. a et b « Mathieu Aynard ∞ Rose Pauline de Montgolfier », sur AD 21 Marmagne NMD 1857-1868 (vue 91-92-93/399) (consulté le 5 juin 2017)
  83. a et b « ° Mathieu Aynard », sur Archives Lyon Mairie unique Naissances 1837 (vue 3/402), (consulté le 5 juin 2017)
  84. a et b « † Mathieu Aynard », sur Base Leonore, (consulté le 5 juin 2017)
  85. a et b « ° Hélène Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1821 (vue 47/117), (consulté le 5 juin 2017)
  86. a et b « † Hélène Seguin », sur AD 07 Davézieux Décès 1866 (vue 9/21), (consulté le 5 juin 2017)
  87. a et b « Laurent Pierre de Montgolfier ∞ Hélène Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 602/828), (consulté le 5 juin 2017)
  88. « ° Laurent Pierre de Montgolfier », sur AD 07 Saint-Marcel-lès-Annonay Naissances 1816 (vue 15/17), (consulté le 5 juin 2017)
  89. « † Laurent Pierre de Montgolfier », sur AD 07 Davézieux Décès 1883 (vue 11/24), (consulté le 5 juin 2017)
  90. « ° Stanislas Marc Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1823 (vue 47/136), (consulté le 5 juin 2017)
  91. « † Stanislas Marc Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1824 (vue 92/129), (consulté le 5 juin 2017)
  92. « ° Augustine Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1825 (vue 46/247), (consulté le 5 juin 2017)
  93. « † Augustine Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1828 (vue 99/130), (consulté le 5 juin 2017)
  94. « ° Jeanne Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1827 (vue 16/137), (consulté le 5 juin 2017)
  95. « † Jeanne Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1828 (vue 101/130), (consulté le 5 juin 2017)
  96. « ° Joseph Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1829 (vue 24/135), (consulté le 5 juin 2017)
  97. « † Joseph Seguin », sur AD 07 Annonay Décès 1866 (vue 47/233), (consulté le 5 juin 2017)
  98. « Joseph Seguin ∞ Marie Marguerite Luquet de Saint-Germain », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 817/828), (consulté le 5 juin 2017)
  99. « ° Marie Marguerite Luquet de Saint-Germain », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 555/828), (consulté le 5 juin 2017)
  100. « † Marie Marguerite Luquet de Saint-Germain », sur AD 21 Marmagne NMD 1857-1878 (vue 149/399), (consulté le 5 juin 2017)
  101. « Joseph Seguin ∞ Marie Camille Fanie Rostaing », sur Archives Lyon II° mariages 1866 (vue 52/284), (consulté le 5 juin 2017)
  102. « ° Marie Camille Fanie Rostaing », sur AD 26 Moras-en-Valloire NMD 1828 - 1832 (vue 234/383) (consulté le 5 juin 2017)
  103. « ° Paul Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1830 (vue 106/138), (consulté le 5 juin 2017)
  104. « † Paul Seguin », sur Archives Lyon II° Décès 1891 (vue 166/243), (consulté le 5 juin 2017)
  105. « Paul Seguin ∞ Caroline Françoise Marie Périsse », sur Archives Lyon II° mariages 1858 (vue 89/334), (consulté le 5 juin 2017)
  106. « ° Caroline Françoise Marie Périsse », sur Archives Lyon Mairie unique naissances 1836 (vue 227/442), (consulté le 5 juin 2017)
  107. « † Caroline Françoise Marie Périsse », sur AD 07 Annonay Décès 1896 (vue 180/254), (consulté le 5 juin 2017)
  108. « ° Raymond Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1832 (vue 10/142), (consulté le 5 juin 2017)
  109. « ° Thomas Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1833 (vue 74/123), (consulté le 5 juin 2017)
  110. « ° Mathilde Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1836 (vue 64/150), (consulté le 5 juin 2017)
  111. « † Mathilde Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1857-1878 (vue 3/399), (consulté le 5 juin 2017)
  112. Michelerne 1912, p. 44
  113. de Prandières 1926, p. 21
  114. de Prandières 1926, p. 22
  115. a et b « ° Augustin Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 571/828)614, (consulté le 5 juin 2017)
  116. « Augustin Seguin ∞ Marie Félicie Célestine Mangini », sur AD 69 Saint-Pierre-la-Palud Mariage 1865 (vue 6/10), (consulté le 5 juin 2017)
  117. a et b .« Vie et œuvre de Lazare Mangini », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  118. a et b « La saga Mangini », sur http://www.amis-arbresle.com/ (consulté le 5 juin 2017)
  119. « ° Marie Félicie Célestine Mangini », sur AD 69 Sainte-Foy-L'Argentière Naissances 1843 (vue 5/6), (consulté le 5 juin 2017)
  120. « † Marie Félicie Célestine Mangini », sur Archives Lyon II° Décès 1872 (vue 83/303), (consulté le 5 juin 2017)
  121. « ° Louis Lazare Augustin Seguin », sur AD 69 Saint-Pierre-la-Palud Naissances 1869 (vue 2/5), (consulté le 5 juin 2017)
  122. « † Louis Lazare Augustin Seguin », sur Base Leonore, (consulté le 5 juin 2017)
  123. « Louis Lazare Augustin Seguin ∞ Bénédicte Victorine Marie Franc », sur Archives Lyon VI° Mariages 1897 (vue 297/359), (consulté le 5 juin 2017)
  124. « ° Bénédicte Victorine Marie Franc », sur AD 01 Saint-Rambert-en-Bugey NMDP 1874 (vue 1/94), (consulté le 5 juin 2017)
  125. a et b « Augustin Seguin ∞ Louise Marguerite de Montgolfier », sur AD 07 Annonay Mariages 1876 (vue 91/146), (consulté le 5 juin 2017)
  126. a et b « † Louise Marguerite de Montgolfier », sur AD 07 Annonay Décès 1880 (vue 109/287), (consulté le 5 juin 2017)
  127. « ° Marc François Eugène Seguin », sur Archives Lyon II° Naissances 1877 (vue 217/262), (consulté le 5 juin 2017)
  128. « ° Joseph Seguin », sur Archives Lyon II° Naissances 1878 (vue 166/241), (consulté le 5 juin 2017)
  129. « Augustin Seguin ∞ Rose Consiglieri », sur AD 69 Saint-Pierre-la-Palud Mariage 1882 (vue 3/4), (consulté le 5 juin 2017)
  130. « ° Laurent Seguin », sur Archives Lyon II° Naissances 1883 (vue 167/301), (consulté le 5 juin 2017)
  131. « ° Mathilde Lucie Marie Suzanne Balaÿ », sur AD 69 Fontaines-sur-Saône Naissance 1892 (vue 7/13), (consulté le 5 juin 2017)
  132. « ° Maria Rose Seguin », sur AD 07 Annonay Naissances 1886 (vue 151/269), (consulté le 5 juin 2017)
  133. « ° Laurent René Marcel Béchetoille », sur AD 07 Annonay Naissances 1882 (vue 137/280), (consulté le 5 juin 2017)
  134. « ° Augustin Louis Seguin », sur Archives Lyon II° Naissances 1889 (vue 168/308), (consulté le 5 juin 2017)
  135. « ° Marie Louis Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 675/828), (consulté le 5 juin 2017)
  136. « ° Paul Étienne Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 713/828), (consulté le 5 juin 2017)
  137. « Paul Étienne Seguin ∞ Marie Célie Caroline Mignot », sur AD 07 Annonay Mariages 1873 (vue 13/140), (consulté le 5 juin 2017)
  138. « ° Marie Célie Caroline Mignot », sur AD 07 Annonay Naissances 1854 (vue 217/281), (consulté le 5 juin 2017)
  139. « ° Marie Pauline Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1793 - 1856 (vue 734-735/828), (consulté le 5 juin 2017)
  140. « Félix Daniel Mangini ∞ Marie Pauline Seguin », sur AD 07 Annonay Mariages 1868 (vue 121/147), (consulté le 5 juin 2017)
  141. « ° Félix Daniel Mangini », sur Archives Lyon Mairie unique 1836 (vue 134/442), (consulté le 5 juin 2017)
  142. « † Félix Daniel Mangini », sur AD 69 Saint-Pierre-la-Palud Décès 1902 (vue 5/8), (consulté le 5 juin 2017)
  143. « ° Marie Hélène Mangini », sur Archives Lyon V° Naissances 1879 (vue 202/223), (consulté le 5 juin 2017)
  144. « † Marie Hélène Mangini », sur Archives Lyon VI° Décès 1958 (Vue 32/146), (consulté le 5 juin 2017)
  145. « Léon Eugène Bérard ∞ Marie Hélène Mangini », sur AD 69 Saint-Pierre-la-Palud Mariage 1900 (vue 3/7), (consulté le 5 juin 2017)
  146. « † Léon Eugène Bérard », sur Archives Lyon VI° Décès 1956 (vue 96/148), (consulté le 5 juin 2017)
  147. « ° Blanche Louise Mangini », sur AD 69 Saint-Pierre-la-Palud Naissances1883 (vue 5/7), (consulté le 5 juin 2017)
  148. « Louis Bénédict Gallavardin ∞ Blanche Louise Mangini », sur Archives Lyon II° Mariages 1906 (vue 200/264), (consulté le 5 juin 2017)
  149. « ° Louis Bénédict Gallavardin », sur Archives Lyon II° Naissances 1875 (vue 65/228), (consulté le 5 juin 2017)
  150. « † Louis Bénédict Gallavardin », sur Archives Lyon II° Décès 1957 (vue 235/261), (consulté le 5 juin 2017)
  151. « ° Marie Elisabeth Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1857 - 1878 (vue 19/399), (consulté le 5 juin 2017)
  152. « † Marie Elisabeth Seguin », sur AD 03 Montluçon Décès 1883-1884 (vue 115/165), (consulté le 5 juin 2017)
  153. « ° Louise Marie Madeleine Seguin », sur AD 21 Marmagne NMD 1857 - 1878 (vue 74/399), (consulté le 5 juin 2017)
  154. « † Louise Marie Madeleine Seguin », sur AD 06 Cannes Décès 1899 (vue 20/315), (consulté le 5 juin 2017)
  155. « Louis Marie René de Prandières ∞ Louise Marie Madeleine Seguin », sur AD 07 Annonay Mariages 1881 (vue 87/162), (consulté le 5 juin 2017)
  156. « Vie et œuvre de René de Prandières », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  157. a et b de Prandières 1926, p. 13
  158. « ° Louis Marie René de Prandières », sur Archives Lyon I° Naissances 1852 (vue 119/161), (consulté le 5 juin 2017)
  159. Guillaume de Tournemire, « Augustin Seguin (1841-1904) », sur le site de généalogie Geneanet, (consulté le 25 mai 2017).
  160. a et b « Vie et œuvre d'Augustin Seguin », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  161. « Présentation détaillée (partielle) de la société Société des Chantiers de la Buire », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  162. « Un Double Dragon au musée de la Légion d’honneur », sur http://www.amis-musee-legiondhonneur.fr/ (consulté le 5 juin 2017).
  163. « Esprit Seguin », sur http://www.fondationseguin.com/ (consulté le 5 juin 2017)
  164. « Les frères Seguin, motoristes de l'aéronautique, d'origine lyonnaise », sur http://espacesaerienslyon.pagesperso-orange.fr/vieilletige/sommaire.htm (consulté le 5 juin 2017)
  165. « Rose Seguin-Béchetoille 1886-1941 », sur http://www.rhonestampe.fr/artistes/ (consulté le 5 juin 2017)
  166. « Musée César Filhol », sur http://www.mairie-annonay.fr/ (consulté le 5 juin 2017)
  167. Portraits de Médecins, « Mathieu-Louis-Pierre DURET (1758-1851) », sur http://medarus.org/Medecins/MedecinsTextes/aaccuemed.htm (consulté le 5 juin 2017)
  168. « Vie et œuvre de Pierre François de Montgolfier », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  169. « Vie et œuvre de Louis Henri Daniel d'Ayme », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  170. « Société en commandite par actions de MM. Seguin, Montgolfier, d'Ayme et compagnie, pour remplacer les chevaux de hallage employés à la remonte du Rhône, par des machines à feu » (consulté le 5 juin 2017)
  171. « Entreprise de halage à la vapeur sur le Rhône - 1825 - 1828 », sur http://www.art-et-histoire.com (consulté le 5 juin 2017)
  172. de Montgolfier (Pierre-François) & Dayme (Louis-Henri-Daniel), « Brevet d'invention 2194  », (consulté le 5 juin 2017)
  173. « ° Pierre François de Montgolfier », sur AD 07 Annonay BMS 1773-1775 (vue 231/281), (consulté le 5 juin 2017)