Ouvrir le menu principal

Gare d'Oullins

gare ferroviaire française
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la gare ferroviaire d'Oullins. Pour la station de métro, voir Gare d'Oullins (métro de Lyon).

Oullins
Image illustrative de l’article Gare d'Oullins
La nouvelle gare, vue depuis la sortie de la station du métro B Gare d'Oullins.
Localisation
Pays France
Commune Oullins
Adresse Place Valmy
69600 Oullins
Coordonnées géographiques 45° 43′ 03″ nord, 4° 48′ 48″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Auvergne-Rhône-Alpes
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Moret-Veneux-les-Sablons à Lyon-Perrache
Voies 2 + voies de service
Quais 2
Transit annuel 138 189 voyageurs (2016)
Altitude 167 m
Correspondances
Métro Métro de Lyon Ligne B
Bus TCL Bus en mode C Ligne C7 Ligne C10
Bus TCL Ligne 11 Ligne 12 Ligne 14 Ligne 15 Ligne 17
Bus TCL Ligne 18 Ligne 63 Ligne 78 Ligne 88
Cars du Rhône 114, 119, 120, 145

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Oullins

Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon

(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Oullins

La gare d'Oullins est une gare ferroviaire française de la ligne de Moret - Veneux-les-Sablons à Lyon-Perrache, située sur le territoire de la commune d'Oullins dans la métropole de Lyon en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La gare (SNCF) est desservie par des services TER Auvergne-Rhône-Alpes entre Lyon-Perrache et Firminy en passant par Saint-Etienne-Châteaucreux par la rive droite du Rhône.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 167 m d'altitude, la gare d'Oullins est située au point kilométrique (PK) 555,074 de la ligne de Moret - Veneux-les-Sablons à Lyon-Perrache, entre les gares ouvertes de Lyon-Perrache et de Pierre-Bénite.

HistoireModifier

À partir de 2012, en prévision de la mise en service du métro, du pôle multimodal et de la suppression du passage à niveau de la rue Pierre Sémard, les quais de la gare ont été déplacés de quelques dizaines de mètres en direction de Givors, avec la construction d'un nouveau bâtiment voyageurs[1]. Le nouveau passage souterrain piéton servant aussi de passage public a été mis en service le 16 avril 2013[2]. Le nouveau pont permettant le passage du prolongement de la rue de la République en remplacement du passage à niveau de la rue Pierre Sémard a été ripé sous les voies du 8 au 12 mai 2013. Il devrait être ouvert à la circulation au second semestre 2014[3].

En 2016, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 138 189 voyageurs, après un nombre de 129 803 voyageurs en 2015, et 109 905 voyageurs en 2014[4].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare[5] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, qui était lors de sa mise en service en 2014 ouvert tous les jours sauf dimanches et fêtes et qui depuis la mise en application de la réforme ferroviaire appuyée par le Président de la République Emmanuel Macron au début de l'année 2019 reste fermé[6]. Elle est équipée d'une salle d'attente.

DesserteModifier

Oullins est desservie[5] par des trains TER Auvergne-Rhône-Alpes qui effectuent des missions entre Lyon-Perrache et Givors-Ville. Certains services continuent en direction de Saint-Étienne Châteaucreux et Firminy.

IntermodalitéModifier

Le 11 décembre 2013 la gare est devenue un pôle d'échange multimodal lors de la mise en service du prolongement de la ligne B du métro de Lyon[7]. Cela permet à la gare d'Oullins d'être directement reliée aux deux principales gares de la ville de Lyon, Perrache et Part-Dieu.

Ce pôle d'échanges, implanté en partie sur le site des anciens ateliers SNCF d'Oullins Voitures, est composé de la gare, d'une station de métro, d'une gare routière pour les bus des Transports en commun lyonnais (TCL), d'un parc-relais pour les clients TCL avec une partie réservée aux abonnés et d'un parc pour les vélos[8].

Service des marchandisesModifier

Cette gare est ouverte au service du fret[9] (toutes marchandises et wagons isolés).

Ateliers d'OullinsModifier

Alphonse Clément-Desormes crée à Oullins[10] en 1846-1847 la compagnie des hauts fourneaux et ateliers d'Oullins qui va notamment produire des locomotives à vapeur[11]. Ayant des problèmes de santé, il vend son entreprise avec les installations d'Oullins à la Compagnie du chemin de fer Grand-Central de France en 1854.

Notes et référencesModifier

  1. « Pôle d’échanges multimodal d’Oullins La Saulaie », sur http://www.rff.fr/, (consulté le 13 décembre 2013).
  2. « Pôle d’échanges multimodal Oullins - La Saulaie : ouverture du passage Orsel », sur http://www.rff.fr/, (consulté le 13 décembre 2013)
  3. « Pôle d’échanges multimodal Oullins - La Saulaie : ripage du pont-rail République », sur http://www.rff.fr/, (consulté le 13 décembre 2013)
  4. « Fréquentation en gares – Oullins », sur SNCF Open Data, traitement du 25 septembre 2017 (onglet informations) (consulté le 26 juillet 2018).
  5. a et b Site SNCF TER Rhône-Alpes, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare d'Oullins lire (consulté le 7 juin 2011).
  6. Le Progrès du 1er février 2019 - Actu Sud Ouest Lyonnais
  7. « Pôle d’Échanges Multimodal Oullins - La Saulaie : ouverture du bâtiment voyageurs le 11 décembre 2013 », sur http://www.rff.fr/, (consulté le 13 décembre 2013)
  8. Site ville-oullins.fr, Stationnement des deux-roues : aménagements pour vélos à la gare lire (consulté le 7 juin 2011).
  9. Site Fret SNCF : la gare d'Oullins.
  10. Site ville-oulins.fr, Oullins au fil des siècles lire (consulté le 9 juin 2011)
  11. Jean-Pierre Poussou, François Crouzet, L'économie française du XVIIIe au XXe siècle, Presses Paris Sorbonne, 2000 (ISBN 9782840501398), p. 230 extrait (consulté le 9 juin 2011).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier



Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Lyon-Perrache Lyon-Perrache TER Auvergne-Rhône-Alpes Pierre-Bénite Givors-Ville