Ouvrir le menu principal

Alfred Kempe

mathématicien britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kempe.
Alfred Kempe
Alfred Bray Kempe.jpeg
Alfred Kempe
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Holmbury St Mary (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Domaine
Membre de
Œuvres principales

Alfred Bray Kempe (, Kensington, Londres, Londres) est un mathématicien connu principalement pour son travail sur le théorème des quatre couleurs.

Kempe étudia au Trinity College de Cambridge, où Arthur Cayley fut l'un de ses professeurs.

En 1879, il publia une « preuve » du théorème des quatre couleurs, qui se révéla finalement fausse en 1890. Les concepts développés dans cette preuve n'en sont pas moins importants et ouvrirent la route vers une preuve correcte.

Il a également travaillé dans le domaine de la cinématique. Il a notamment prouvé en 1875 le théorème qui porte son nom (en) et qui affirme que toute courbe algébrique peut être tracée à l'aide d'un mécanisme faisant intervenir uniquement des tiges rigides articulées les unes avec les autres[1]. Ce résultat répond à la généralisation d'un domaine de recherche actif au XIXe siècle en raison de ses applications industrielles : la conception de mécanisme à développement rectiligne[1].

Dispositif de Peaucellier-Lipkin : l'extrémité droite du losange a une trajectoire strictement rectiligne. Il réalise le théorème de Kempe pour le degré 1.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Franco Conti, Scuola Normale Superiore, « Courbes et mécanisme », dans Enrico Giusti (en), Franco Conti, Au-delà du compas : La géométrie des courbes, , 91 p. (ISBN 88-8263-015-3).