Alfred Harmsworth (1837-1889)

Alfred Harmsworth ( - ) est un avocat britannique et le père de plusieurs des principaux propriétaires de journaux du Royaume-Uni, dont cinq ont reçu des titres héréditaires - deux vicomtes, un baron et deux baronnets. Un autre fils a conçu l'emblématique bouteille d'eau minérale bulbeuse Perrier [1].

Alfred Harmsworth
Alfred Harmsworth.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Chapelizod (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
East Finchley Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Père
Charles Harmsworth (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Hannah Carter (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Geraldine Mary Harmsworth (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Alfred Harmsworth
Charles Harmondsworth Harmsworth (d)
Violet Grace Harmsworth (d)
Maud Sarah Harmsworth (d)
Vyvyan Harmsworth (d)
Christabel Rose Harmsworth (d)
Muriel Harmsworth (d)
Hildebrand Harmsworth
Geraldine Adelaide Hamilton Harmsworth (d)
Harold Harmsworth
Leicester Harmsworth
Cecil Harmsworth
William Albert St John Harmsworth
Harry Stanley Gifford Harmsworth (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

FamilleModifier

Alfred Harmsworth est né le 3 juillet 1837 à Marylebone, Londres, fils unique de Charles Harmsworth et Hannah Carter [2].

Le 21 septembre 1864, à l' église St Stephen, à Dublin, il épouse Geraldine Mary Maffett (1838–1925), l'un des huit enfants de William Maffett, agent foncier dans le comté de Down, et sa deuxième épouse Margaret Finlayson. Ils ont vécu à Dublin jusqu'en 1867, lorsqu'ils ont déménagé à Londres, d'abord à St John's Wood, puis à Hampstead lorsque la fortune de la famille a décliné, en partie en raison du "penchant pour l'alcool" de Harmsworth, bien qu'ils aient toujours été à court d'argent, en partie pour avoir eu beaucoup d'enfants [2],[3].

Les Harmsworths ont 14 enfants, dont trois sont morts en bas âge[4] :

En 1939, il y avait cinq Lady Harmsworth [4].

CarrièreModifier

Il est avocat au Middle Temple et l'un des avocats permanents du Great Northern Railway [5]. Il est décrit comme un avocat "infructueux"[6]. Ce n'est qu'après sa mort que l'empire de presse créé par ses fils a vraiment décollé [4]. Harmsworth est le fondateur du Sylvan Debating Club, dont il est le secrétaire pendant plusieurs années.

Il est décédé le 16 juillet 1889 [2] et est enterré au cimetière d' East Finchley. Il est mort d'une cirrhose du foie, tout comme son fils Hildebrand, tous deux dans la cinquantaine [3].

RéférencesModifier

  1. Philip E. LaMoreaux et Judy T. Tanner, Springs and Bottled Waters of the World: Ancient History, Source, Occurrence, Quality and Use, Springer Science & Business Media, (ISBN 978-3-642-56414-7, lire en ligne), p. 108
  2. a b et c Boyce, « Harmsworth, Alfred Charles William, Viscount Northcliffe (1865–1922) », ODNB (consulté le 7 octobre 2016)
  3. a b et c Bourne, Richard, Lords of Fleet Street: The Harmsworth dynasty, Routledge, , 122–124 p. (ISBN 978-1-317-40387-6, lire en ligne)
  4. a b c et d Thorpe, Andrew, & Richard Toye. (Eds.), Parliament and politics in the age of Asquith and Lloyd George: The diaries of Cecil Harmsworth, MP, 1909–1922, Cambridge, Cambridge University Press, coll. « Camden Fifith Series Volume 50 », , 2–4 p. (ISBN 978-1-107-16245-7, lire en ligne)
  5. « Northcliffe, Alfred Charles William Harmsworth, 1st Visct. »
  6. Magill, Frank N. (Ed.), Dictionary of world biography: Volume 8 The 20th Century Go-N, Routledge, (ISBN 978-1-317-74060-5, lire en ligne), p. 1554