Alfa Romeo 85

Alfa Romeo 85
Alfa Romeo 85

Marque Alfa Romeo V.I.
Années de production 1934 - 1938
Production 521 exemplaire(s)
Classe Camion moyen polyvalent
Usine(s) d’assemblage Portello
Moteur et transmission
Moteur(s) Diesel F6M 317 - 6 cylindres 11.560 cm3
Puissance maximale à 1 200 tr/min 110 ch
Transmission 6x4
Poids et performances
Poids à vide PTC 8,000 kg
Vitesse maximale 33 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Châssis
Chronologie des modèles

L'Alfa Romeo 85 était un camion de catégorie moyenne polyvalent fabriqué par le constructeur italien Alfa Romeo V.I. à partir de 1934.

HistoireModifier

L'Alfa Romeo 85 était un camion de moyen tonnage et son châssis provenait de son aîné l'Alfa 80 mais, contrairement à lui, bénéficia d'une ligne très aérodynamique qui tranchait avec les lignes de cabine très carrée précédentes. Il sera fabriqué dans l'usine usine de Portello à Milan, avant son agrandissement à 521 exemplaires.

Le constructeur milanais, très peu expérimenté en matière de véhicules industriels tira enfin les leçons des échecs de ses deux précédents modèles, les Alfa 50 et 80 qui furent délaissés par la clientèle et ne furent jamais homologués par le Regio Esercito, l'armée du Roi d'Italie.

Reprenant la base du modèle 80, il conçut une nouvelle cabine très aérodynamique avec une calandre dans le plus pur style des automobiles Alfa Romeo de l'époque. Le camion sera présenté en 1934 et connaîtra un certain succès puisque 521 exemplaires seront fabriqués.

Comme tous les poids lourds immatriculés sur le territoire italien jusqu'en 1974, la conduite est obligatoirement à droite.

En 1935, une version équipée d'un gazogène fut lancée sous le nom "85G". De conception moderne et plus fonctionnelle que les gazogènes des concurrents, le camion fut élu le meilleur de sa catégorie après des compétitions qui se sont déroulées dans les villes de Rome, Bruxelles et Paris.

En 1938, le constructeur tente de relancer ce modèle avec la présentation d'une version plus puissante, nommée Alfa Romeo 110, avec le même moteur dont la puissance avait été portée à 125 Ch. Le poids total en charge du véhicule passait alors à 10 tonnes.

Cette nouvelle version, comme les versions précédentes, ne connait pas le succès espéré. Alfa Romeo comprend alors qu'il est inutile de persister avec une base allemande lourde qui n'autorise qu'une charge utile trop limitée et fait travailler ses ingénieurs pour concevoir un camion qui corresponde aux attentes des transporteurs italiens qui ont jusqu'alors plébiscité les modèles Fiat V.I. avec une cabine avancée, maniables et fiables. Ce sera le cas avec l'Alfa Romeo 350 de 1935.

ProductionModifier

La production de la gamme "85" pris fin en 1939, après la parution du décret loi qui imposa la construction d'un modèle unifié de camion dans chaque catégorie répondant au cahier des charges militaire du Regio Esercito[1].

Le constructeur milanais a toutefois produit 521 exemplaires du modèle "85" dont : 21 85L, 370 85C, 33 85CG, 94 85A, 2 85AG et 1 85AM[2].

Légende : L = empattement long / C = empattement court / A = châssis autobus / G = gazogène / M = gaz méthane

BibliographieModifier

  • "Camion Alfa Romeo", Massimo Condolo, Ed. Negri
  • "Storia illustrata del Camion Italiano", Ed. Negri
  • "L'altra Alfa", Stefano Salvetti - Fucina Editore, Milan 2014 - (ISBN 978-88-88269-38-2)

Notes et référencesModifier

  1. Salvetti, op. cit., p. 39
  2. Salvetti, op. cit., p. 410


Liens externesModifier