Alexandre de Lycopolis

philosophe antique
Alexandre de Lycopolis
Biographie
Naissance
Décès
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
Activités
Prêtre chrétien, écrivainVoir et modifier les données sur Wikidata

Alexandre de Lycopolis est un philosophe néo-platonicien de la fin du IIIe siècle, ayant enseigné à Lycopolis (Haute-Égypte), connu pour son Contre la doctrine de Mani[1], l'une des premières réflexions articulées contre la religion manichéenne.

Contre l'opposition ontologique du bien et du mal enseignée par Mani et ses disciples, Alexandre de Lycopolis pose en principe fondateur la volonté de l'homme, qui a le pouvoir de choisir entre le bien et le mal.

Selon Photius (Contra Manichaeos, i, 11), Alexandre de Lycopolis était évêque de cette ville, une affirmation largement contredite depuis.

BiographieModifier

Critique du manichéismeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Alexandre de Lycopolis, Contre la doctrine de Mani, éd. A. Villey, Les éditions du cerf, coll. « Sources gnostiques et manichéennes », Paris, 1985, 378 p. (ISBN 2-204-02238-1).

Liens externesModifier