Alexandre Melnik (réalisateur)

réalisateur et scénariste russe
Alexandre Melnik
Мельник Александр Владимирович.jpg
Alexandre Melnik en 2019.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Alexandre Vladimirovitch Melnik, (ru) Александр Владимирович Мельник
Nationalité
Formation
Odesa State Environmental University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Autres informations
Films notables

Alexandre Vladimirovitch Melnik (en russe : Александр Владимирович Мельник), né le dans le village Tchervonopartyzansk (raïon de Sverdlovski, Vorochilovogradskoï oblast, URSS)[1] et mort le à Norilsk (kraï de Krasnoïarsk, Russie), est un réalisateur et scénariste soviétique puis russe, membre de la Guilde des réalisateurs de Russie.

BiographieModifier

En 1980, Alexandre Melnik termine ses études d'ingénieur hydrologue à l'Université d'État d'écologie d'Odessa. Il travaille à la station polaire de la mer des Laptev, département d'hydrométrie. Il participe à des expéditions d'hydrographie dans les bassins de l'océan Arctique et de l'océan Pacifique[2].

  • de 1980 à 1982, il sert dans les rangs de l'Armée de terre soviétique.
  • de 1984 à 1992, il est correspondant pour la rédaction du journal Moldavie soviétique et Le soir de Chișinău. Il est l'auteur du livre Chaude épreuve (Горячее опробование) (1988), du livre Le Miroir fou (Безумное зеркало) (1991) et de plusieurs pièces de théâtre.
  • de 1992 à 1997, il est directeur général des éditions Andreevski Flag à Moscou[3].
  • de 1992 à 2006, il est président de l'organisme public Fond André Pervozvannovo (Fond André l'apôtre)[4]
  • de 2001 à 2006, il est président de l'organisation publique Centre national à la gloire de la Russie[5]
  • depuis 2006 il est réalisateur de cinéma.

Alexandre Melnik est directeur général de la compagnie Andreevski Flag, membre de l'Union des cinématographistes de Russie, membre de l'Académie d'art cinématographique Nika, et lauréat du prix Nika. En , il présente son film Le Territoire lors de la 16e semaine du nouveau cinéma russe à Paris[6].

Il meurt accidentellement le à Norilsk en même temps qu'Evgueni Zinitchev, ministre russe des Situations d'urgence, qui tentait de le sauver[7],[8].

FamilleModifier

Alexandre Melnik est le père du producteur Anton Melnik.

FilmographieModifier

  • 2008 : Terre neuve (Новая Земля, Novaya Zemlya) : réalisateur, scénariste et producteur
  • 2015 : Le Territoire (Территория, Territoriya) : réalisateur

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier