Alexandre Mari

personnalité politique française

Alexandre Mari
Fonctions
Maire de Nice

(1 an, 5 mois et 22 jours)
Prédécesseur Pierre Gautier
Successeur Jean Médecin
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Coaraze, Alpes-Maritimes (France)
Date de décès (à 54 ans)
Lieu de décès Nice, Alpes-Maritimes (France)
Résidence Alpes-Maritimes

Alexandre Mari, né à Coaraze (Alpes-Maritimes) le et mort à Nice le [1], était un homme politique français, maire de Nice de 1927 à 1928.

BiographieModifier

Avocat, il est élu conseiller municipal sur la liste d'Honoré Sauvan (gauche) en 1908. Il seconde ensuite Pierre Gautier puis devient maire de Nice d' à . Après avoir été mis en minorité au Conseil général[2], il démissionne de la mairie en 1928. Il est remplacé par son premier adjoint, Jean Médecin.

Il a transformé l'hôtel Impérial en lycée, organisé la bibliothèque et les archives municipales, le musée des beaux-arts Jules-Chéret et l'école de dessin de la villa Thiole. Il a aussi inauguré le monument aux morts de Rauba-Capeù.

L'une de ses cousines, Monique Mari, est l'épouse de Jacques Peyrat, maire de Nice de 1995 à 2008[3].

 
Plaque de rue de la rue Alexandre-Mari à Nice.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Alain Ruggiero, Nouvelle histoire de Nice.
  • Ralph Schor, Dictionnaire historique et biographique du comté de Nice.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier