Alexandre Galitzine

aristocrate russe

Le prince Alexandre Mikhaïlovitch Galitzine[1], né le et mort le à Moscou, est un aristocrate russe qui fut diplomate et vice-chancelier de l'Empire.

Alexandre Galitzine
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Enfant
Autres informations
Distinctions

BiographieModifier

Le prince Alexandre Galitzine est le fils de l'amiral-général Mikhaïl Galitzine (1684-1764) et de son épouse née princesse Narychkine. Il est diplomate au service de la Russie aux Provinces-Unies en 1742. De 1755 à 1761, il est ambassadeur à Londres et il fait partie des aristocrates qui ont soutenu l'arrivée au trône de Catherine II.

Le prince Galitzine est nommé vice-chancelier de l'Empire, vice-président du collège[2] des Affaires étrangères, chevalier de l'Ordre de Saint-Alexandre-Nevski en 1762 et conseiller secret actuel en 1764.

 
Vue de l'hôpital Galitzine

Il reçoit l'Ordre de Saint-André, la plus haute distinction de l'Empire, en 1774 et devient sénateur et chambellan (Kammerherr) à la cour, en 1775. Il quitte les affaires en 1778 pour s'occuper de ses œuvres de charité à Moscou. Il vend donc son palais de Saint-Pétersbourg. Il fait construire en particulier l'hôpital Galitzine qui ouvre en 1802.

Collectionneur éclairé, c'est aussi un amateur d'art. Sa collection d'art est dispersée par de grandes ventes aux enchères en 1817-1818.

Il meurt à Moscou et il est enterré à la chapelle de l'hôpital Galitzine.

Notes et référencesModifier

  1. Ne pas confondre avec le maréchal Alexandre Mikhaïlovitch Galitzine (1718-1783)
  2. Equivalent à ministère