Alex Kabinda Ngoy

juriste et homme politique congolais (RDC)

Alex Kabinda Ngoy né le à Kikwit en République démocratique du Congo, est un juriste et professeur d'université congolais[1].

Alex Kabinda Ngoy
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Juriste d'affaires, Professeur de droit

Biographie et études modifier

Alex Kabinda Ngoy né en 1972, est le fils de procureur général Floribert Luwongi Kabinda Ngoy[2]. Il commence ses études à Kalemie, la capitale de la province du Tanganyika, à l'école primaire Saint Louis (actuelle école Maendeleo). Il fait ses études secondaires à Scientific Lubuye.

Il fait des études à l'internat de Luska à Moba, avant d'obtenir le diplôme d'État de latin philo à l'Institut Ima Kafabu de Lubumbashi. Il obtient son diplôme en droit privé et judiciaire de l'Université de Kinshasa, puis son doctorat en droit de la propriété intellectuelle de l'Université catholique de Louvain-La-Neuve en Belgique. Tout en faisant sa formation doctorale, il a également obtenu une maîtrise en droit économique de la même université[1].

Parcours professionnel modifier

Avocat modifier

Alex Kabinda Ngoy est avocat en Belgique et en République Démocratique du Congo depuis 2000[3]. Son cabinet d'avocat est basé à Kinshasa[4],[5],[6]. Il est avocat et membre du barreau de Lubumbashi depuis 2000. Il est également membre associé du Barreau de Bruxelles ainsi qu'agent congolais des mines et carrières. Il travaille comme président de l'association du Barreau du Tanganyika (en) depuis 2018.

Enseignant modifier

Alex Kabinda Ngoy travaille comme professeur de droit à l'Université Catholique du Congo, à l'Université de Kinshasa, à l'Université de Kalemie et à l'Université Protestante du Congo. Il y enseigne le droit commercial, le droit des affaires, et le droit des sociétés[3],[7],[1].

Autres travaux modifier

Alex Kabinda Ngoy est le fondateur et l'associé du cabinet Étude / Advocates DRC, fondé le 10 novembre 2018[8],[6], rédacteur en chef des codes Larcier de la République Démocratique du Congo. Il est membre de l'Institut euro-africain de droit économique (INEADEC), ainsi que membre et président du centre de recherche sur la démocratie et le développement du droit africain (Credda)

Publications modifier

En 2010, ses 8 ouvrages se retrouvent dans 14 publications en français et 14 fonds de bibliothèque répertoire WorldCat, parmi lesquelles deux sont indispensables[9] :

  • Les Codes Larcier : République démocratique du Congo
  • Droit civil et judiciaire

Parcours politique modifier

Alex Ngoy est candidat à l'élection du gouverneur du Tanganyika qui s’est tenu le . En collaboration avec Maître Emmanueli Kahaya Mwehu, il fonde Tanganyika Union Development (TUD) »[10],[1],[7].

Notes et références modifier

  1. a b c et d « RDC : Alex Kabinda Ngoy, l’espoir du Tanganyika (portrait) », sur Ouragan cd, (consulté le )
  2. « RDC : Alex Kabinda Ngoy, l’espoir du Tanganyika (portrait) », sur Ouragan cd, (consulté le )
  3. a et b (en) « International Comparative Legal Guides », sur International Comparative Legal Guides International Business Reports (consulté le )
  4. (en) « Alex Kabinda Ngoy », sur blank (consulté le )
  5. « Alex Kabinda Ngoy - Democratic Republic of Congo - Lawyer Profile | », sur www.iflr1000.com (consulté le )
  6. a et b (en) « ÉTUDE KABINDA — TEAM — LAWYERS — Bâtonnier Alex Kabinda Ngoy », sur www.etudekabinda.com (consulté le )
  7. a et b « Tanganyika : Me. Maitre Kabinda Ngoy Alex veut briguer le poste de gouverneur de province pour faire réussir le projet du peuple d'abord porté par le Chef de l'État dans cette partie du pays », sur Liberté plus, (consulté le )
  8. Barreau du Tanganyika, « Barreau du Tanganyika » (consulté le )
  9. « worldcat.org/identities/lccn-n2017001873/ »
  10. redaction1, « Tanganyika : Huit candidats au poste de gouverneur présentent leurs projets à l’Assemblée provinciale | acpcongo » (consulté le )

Liens externes modifier