Alex Azar

secrétaire à la Santé et aux Services sociaux des États-Unis depuis 2018

Alex Azar
Illustration.
Portrait officiel d'Alex Azar (2019).
Fonctions
24e secrétaire à la Santé et aux Services sociaux des États-Unis
En fonction depuis le
(2 ans, 8 mois et 19 jours)
Président Donald Trump
Gouvernement Administration Trump
Prédécesseur Tom Price
Don J. Wright (intérim)
Eric Hargan (intérim)
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Johnstown (Pennsylvanie, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Dartmouth College
Université Yale

Alex Azar
Secrétaires à la Santé et aux Services sociaux des États-Unis

Alex Michael Azar II, né le à Johnstown (Pennsylvanie), est un homme politique américain. Il est secrétaire à la Santé et aux Services sociaux des États-Unis depuis le dans l'administration du président Donald Trump.

BiographieModifier

Carrière dans le privéModifier

Diplômé du Dartmouth College et de l'université Yale, Azar travaille pour l'administration Bush sur des question de santé. Il entre par la suite comme lobbyiste dans la compagnie pharmaceutique Eli Lilly en 2007, puis en devient l'un des cadres dirigeants. Il quitte ses fonctions en 2017.

Secrétaire à la Santé et aux Services sociauxModifier

 
Alex Azar avec Chris Christie, ancien gouverneur du New Jersey, en 2020.

Il est nommé secrétaire à la Santé et aux Services sociaux le par le président Donald Trump, poste vacant depuis fin septembre suite à la démission de Tom Price[1]. Il entre en fonction le .

De par sa fonction, Alex Azar est responsable des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), une institution clé chargée de contenir les maladies contagieuses, mise en lumière au moment de la pandémie de Covid-19. Il affirme avoir alerté Trump dès le du danger potentiel de la maladie[2], mais que le président pense alors qu'il est excessivement « alarmiste »[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Donald Trump nomme Alex Azar, ancien patron du pharmaceutique, à la Santé », sur Ouest-France, (consulté le 13 novembre 2017).
  2. (en) « Health Chief's Early Missteps Set Back Coronavirus Response », sur The Wall Street Journal, (consulté en 2020).
  3. (en) Max Boo, « The Worst President. Ever. », sur The Washington Post, (consulté le 6 avril 2020).

Liens externesModifier

  • Ressource relative à la vie publique  :