Alberto Martini

peintre italien

Alberto Martini, né Alberto Giacomo Spiridione Martini le à Oderzo et mort à Milan le (à 77 ans), est un peintre, graveur et illustrateur italien, considéré comme un précurseur du surréalisme.

Alberto Martini
Image dans Infobox.
Alberto Martini, Autoportrait, 1911.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Une grande partie de la carrière de Martini consiste à illustrer des ouvrages littéraires connus, comme en 1901 la Divine Comédie de Dante ou, entre 1905 et 1909, les histoires d'Edgar Allan Poe. En 1924, il épouse l'artiste Maria Petringa qui lui servira souvent d'inspiration.

En 1928, Martini quitte l'Italie et s'installe à Paris où il demeurera jusqu'en 1934. Il se lie alors avec Francis Picabia, Max Ernst, René Magritte, Joan Miró et André Breton qui l'invite à se joindre au groupe des surréalistes, ce que Martini refuse par désir d'indépendance. Il poursuit une œuvre basée sur une manière noire ajoutant une tonalité dramatique et d'étrangeté à ses œuvres, notamment ses autoportraits[1]. En 1952, il termine une série de lithographies sur La Vie de Marie et autres poèmes de Rainer Maria Rilke.

Il meurt à Milan en 1954.

Notes et référencesModifier

  1. Guide : Musée des beaux-arts de Montréal, Montréal, éd. Musée des beaux-arts de Montréal, , 2e éd. (1re éd. 2003), 342 p. (ISBN 978-2-89192-312-5), p. 179

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :