Ouvrir le menu principal
Albert Sanschagrin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Évêque catholique
depuis le
Évêque diocésain
Diocèse de Saint-Hyacinthe
Évêque auxiliaire (en)
Évêque titulaire (en)
Q799926
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Consécrateurs
Giovanni Panico, Joseph Louis Aldée Desmarais (d), Martin Joseph-Honoré Lajeunesse (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Albert Sanschagrin (Saint-Tite, - Saint-Hyacinthe, ) est un prélat canadien qui fut notamment évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe. À sa mort, à plus de 97 ans, il était le plus vieil évêque canadien de l'Église catholique romaine.

BiographieModifier

Né dans une famille de dix enfants, il fit ses études à l'école des frères de Saint-Gabriel de Saint-Tite, au juniorat des oblats de Marie-Immaculée à Ottawa, au noviciat des oblats de Ville-Lasalle et au scolasticat des oblats de Saint-Jean-sur-Richelieu. Il a été ordonné le à Sainte-Agathe-des-Monts par Mgr Eugène Limoges.

En 1939, il a travaillé pour les jeunesses ouvrières catholiques dans la préparation au mariage. Dans les années 1940 et 1950, il voyagea au Chili, en Bolivie et au Suriname. Il accéda à la tête de la province des oblats de l'est canadien en 1953. En 1957, il devient le coadjuteur du diocèse d'Amos.

En 1967, il fut nommé à la tête du diocèse de Saint-Hyacinthe pour succéder à Mgr Arthur Douville. Il œuvra à l'application du concile Vatican II dans son diocèse, auquel il avait participé de 1962 à 1965. Au sein de la conférence des évêques catholiques du Canada, il fut à la tête de la commission chargée de l'aide à l'Amérique latine. Il a contribué à rétablir le diaconat permanent et s'est occupé des liens entre évêques et religieux.

Il passa ses dernières années à la résidence des Missionnaires Oblats de Richelieu.

Lien externeModifier