Albert III de Namur

Albert III de Namur
Titre
Comte de Namur
Prédécesseur Albert II de Namur
Successeur Godefroi Ier de Namur
Biographie
Date de naissance v. 1027
Date de décès
Père Albert II de Namur
Mère Regelinde de Verdun
Conjoint Ida de Saxe
Enfants

Albert III de Namur, (né v. 1027), fut comte de Namur de 1063 à sa mort. Il était fils d'Albert II, comte de Namur, et de Regelinde de Verdun (ou de Lotharingie).

BiographieModifier

De 1071 à 1072, il aide Richilde de Hainaut, comtesse de Flandre et de Hainaut à lutter contre Robert le Frison, mais la comtesse est battue et doit renoncer à la Flandre. En 1076, soutenu par Mathilde de Toscane, il revendique la région de Bouillon, estimant avoir des droits par son épouse, qui lui a apporté de nombreuses terres au nord-est de la ville (le futur comté de Laroche)[1] ; il combat contre Godefroy de Bouillon pour faire valoir ses prétentions. Pendant une bataille près de Dalhem, il tue lors d'un combat singulier le comte palatin Hermann II de Lotharingie (), ce qui le fait tomber en disgrâce chez l'empereur allemand. Finalement, avec la Trêve de Dieu de 1086, l'évêque de Liège réussit à faire conclure la paix entre les belligérants, au profit de Godefroy.

En 1099, l'évêque Otbert de Liège lui donne la comté de Brunengeruz. Il apparaît encore dans un diplôme de 1101 associé à son fils Godefroy, tandis que ce dernier apparaît seul en 1105.

Mariage et enfantsModifier

Il épouse vers 1065 Ida († 1102), veuve de Frédéric de Luxembourg, duc de Basse-Lotharingie et qui semble être fille de Bernard II, duc de Saxe. Ils eurent 5 enfants :

Notes et référencesModifier

  1. « SAXONY DUKES », sur fmg.ac (consulté le 26 octobre 2020)

SourceModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • J. Borgnet,  « Albert III », Académie royale de Belgique, Biographie nationale, vol. 1, Bruxelles, [détail des éditions], p. 198-199