Alassane Salif N'Diaye

Alassane Salif N'Diaye
Fonctions
Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de Côte d'Ivoire
Président Félix Houphouët-Boigny
Premier ministre Alassane Ouattara
Gouvernement Gouvernement Ouattara
Ministre de la Recherche scientifique, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle de Côte d'Ivoire
Président Félix Houphouët-Boigny
Premier ministre Alassane Ouattara
Gouvernement Gouvernement Ouattara
Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Culture de Côte d'Ivoire
Président Félix Houphouët-Boigny
Ministre de la Recherche scientifique et de la Culture de Côte d'Ivoire
Président Félix Houphouët-Boigny
Ministre de la Recherche scientifique de Côte d'Ivoire
Président Félix Houphouët-Boigny
Maire de Gagnoa
Biographie
Nom de naissance Alassane Salif Moussa Daouda N'Diaye
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau de la Côte d'Ivoire Bouna
Date de décès (à 71 ans)
Lieu de décès Drapeau de la France Paris
Nationalité Ivoirienne
Parti politique PDCI-RDA
UDPCI
RHDP
Enfants Marié, père de 3 enfants[1]
Diplômé de Université nationale de Côte d'Ivoire
Université Pierre-et-Marie-Curie
Profession Universitaire, homme politique

Alassane Salif N'Diaye, né le à Bouna en Côte d'Ivoire et décédé le à Paris, est une personnalité politique et un universitaire d'origine ivoirienne.

Carrière universitaireModifier

Après l'obtention d'une licence en sciences naturelles en 1967 à l'université nationale de Côte d'Ivoire, Alassane Salif N'Diaye devient docteur d'État ès sciences de l'université Pierre-et-Marie-Curie en 1976[2] puis effectue un post-doctorat à l'université du Michigan aux États-Unis[3].

Après avoir enseigné en France et en Côte d'Ivoire, il occupe le poste de doyen de la faculté des sciences et techniques de l'université nationale de Côte d'Ivoire de 1983 à 1986[4]. Il est professeur émérite de biologie cellulaire et d’embryologie[1].

Carrière politiqueModifier

Ministre à différentes reprises entre 1986 et 1993[5], Alassane Salif N'Diaye a également occupé plusieurs fonctions diplomatiques[6] :

Distinctions[6]Modifier

PublicationsModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Apa, « Décès du l’homme d’État ivoirien Alassane Salif N’diaye », sur www.fr.starafrica.com, (consulté le 7 mars 2013)
  2. Abidjan.net, « Fiche d'identité d'Alassane Salif N'Diaye », sur www.abidjan.net (consulté le 7 mars 2013)
  3. Journal Le Démocrate, « Le professeur Alassane Salif Ndiaye est décédé hier à l’âge de 71 ans », sur www.news.abidjan.net, (consulté le 7 mars 2013)
  4. A. Bouabre, « Malade depuis de longs mois: Le Pr Alassane Salif N'Diaye est décédé », sur www.linfodrome.com, (consulté le 7 mars 2013)
  5. Parfait Tadjau, Quotidien Nord-Sud, « L’Udpci en deuil:Alassane Salif N’Diaye n’est plus », sur www.news.abidjan.net, (consulté le 7 mars 2013)
  6. a et b « Alhassane Salif N’Diaye a tiré sa révérence: Voici tout son parcours. », sur www.imatin.net, (consulté le 7 mars 2013)