Ouvrir le menu principal

Alain Beaulieu

écrivain canadien
Alain Beaulieu
Nuit blanche.JPG
Alain Beaulieu en 2005.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Alain Beaulieu (né en 1962) est un écrivain québécois.

ParcoursModifier

Alain Beaulieu est écrivain et professeur titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma de l'Université Laval à Québec.

Il publie d'abord des nouvelles dans la revue STOP de Montréal, puis cinq romans aux éditions Québec Amérique : Fou-Bar en 1997, Le Dernier Lit en mars 1998, Le Fils perdu en novembre 1999, et Le Solo d’André en 2002, un roman pour la jeunesse qui figure au palmarès 2002-2003 de l’organisme Communication-jeunesse. Intitulé Le Joueur de quilles, son cinquième roman paraît en mars 2004. Il se retrouve en nomination pour le prix des cinq continents de la francophonie, pour le Prix de création littéraire Bibliothèque de Québec-Salon international du livre de Québec et pour le Prix des abonnés de la Bibliothèque de Québec.

Son roman pour la jeunesse Aux portes de l'Orientie paraît à l'automne 2005. Ce livre remporte le Prix de création littéraire Bibliothèque de Québec-Salon international du livre de Québec 2006, catégorie jeunesse. Le second tome de cette série intitulé Sous le soleil de Port-au-prince parait en .

En , il publie La Cadillac blanche de Bernard Pivot, une affabulation littéraire réunissant des écrivains québécois et français dans un restaurant de Paris. Ce roman obtient le Prix Ville de Québec - Salon international du livre de Québec 2007.

Il écrit pour le théâtre Un Totem planté tout croche et Tant pis, une pièce qui est lue au Théâtre d'Aujourd'hui de Montréal en décembre 2002. Sa pièce intitulée Materna est mise en lecture publique au Théâtre Périscope en .

À l'automne 2009, il publie Terres amères dans la collection Mains libres de Québec Amérique. Ce livre regroupe Materna et Tant pis.

À la même période, il publie le troisième tome de sa série Jade et Jonas intitulé Les Soleils bleus de Centralie.

Son roman Le Postier Passila est publié en aux éditions Actes Sud (France). Il fait son entrée en librairie au Québec le (Actes Sud/Leméac).

Il publie l'un des cinq premiers titres des éditions Druide en avec un roman intitulé Quelque part en Amérique[1].

En , il publie Le Festin de Salomé, toujours aux éditions Druide[2], puis, en , L'Interrogatoire de Salim Belfakir.

En , il fait paraître Malek et moi, un roman autofictionnel où il raconte sa rencontre avec une femme à qui on n'avait jamais dit qu'elle mourrait deux fois.

À l'Université Laval, il a été directeur du programme de création littéraire, puis vice-doyen aux études de la Faculté des lettres et des sciences humaines de 2012 à 2014. Après avoir été vice-doyen de la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l'Université Laval de 2015 à 2018, il est revenu à l'enseignement. Il offre actuellement un séminaire de création littéraire aux cycles supérieurs intitulé Le temps et l'espace en fiction narrative.

Alain Beaulieu est membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en science de la Société royale du Canada.

Il est aussi directeur de la revue en ligne Le Crachoir de Flaubert.

HonneursModifier

PublicationsModifier

RomansModifier

  • Fou-Bar, Éditions Québec Amérique, premier trimestre de 1997, 228 p. (ISBN 978-2-89037-897-1).
  • Le Dernier lit, Éditions Québec Amérique, premier trimestre de 1998, 218 p. (ISBN 978-2-89037-948-0).
  • Le Fils perdu, Éditions Québec Amérique, quatrième trimestre de 1999, 403 p. (ISBN 978-2-7644-0001-2)
  • Le Solo d'André, roman jeunesse, Éditions Québec Amérique, deuxième trimestre de 2002, 96 p. (classé quatrième au palmarès de Communication-Jeunesse) (ISBN 978-2-7644-0151-4)
  • Le Joueur de quilles, roman, Éditions Québec Amérique, premier trimestre de 2004, 262 p. (en nomination pour le Prix des cinq continents de la francophonie 2004 ; pour le Prix de la Ville de Québec ; pour le Prix du Salon du livre de Québec 2005 et pour le Prix des abonnés de la Bibliothèque de Québec 2004) (ISBN 978-2-7644-0268-9)
  • Aux portes de l'Orientie, roman jeunesse, éditions Québec Amérique, , 272 p. (Prix de la Ville de Québec et du Salon du livre de Québec 2006 et choisi pour le concours « Lisez entre les lignes » de VRAK-TV) (ISBN 978-2-7644-0434-8)
  • La Cadillac blanche de Bernard Pivot, roman, Éditions Québec Amérique, coll. « Mains libres », 2006, 237 p. (Prix de la Ville de Québec et du Salon du livre de Québec 2007) (ISBN 978-2-7644-0500-0)
  • Sous le soleil de Port-au-Prince, roman jeunesse, Éditions Québec Amérique, 2007, 272 p. (ISBN 978-2-7644-0551-2)
  • Les Soleils bleus de Centralie, roman jeunesse, Éditions Québec Amérique, 2009, 223 p. (ISBN 978-2-7644-0669-4)
  • Le Postier Passila, roman, Actes Sud, 2010, 192 p. (ISBN 978-2-7427-9118-7)
  • Quelque part en Amérique, roman, Éditions Druide, 2012, 215 p. (ISBN 978-2-89711-001-7)
  • Le Festin de Salomé, roman, éditions Druide, , (ISBN 9782897110871)
  • L'Interrogatoire de Salim Belfakir, roman, éditions Druide, , (ISBN 9782897112714)
  • Malek et moi, roman, éditions Druide,

Essai-fictionModifier

Tu écriras encore demain, essai-fiction sur la création littéraire, édition numérique, 2016, (ISBN 9782981622303)

NouvellesModifier

  • « Un Ange protecteur », publiée dans le numéro 127 de la revue STOP.
  • « Les Sorcières du rang croche », s'est méritée à titre de finaliste l'attention du jury du concours littéraire 1994 du Cercle littéraire des Basses-Laurentides et fut publiée dans le numéro 141 de la revue STOP.
  • « La Foi des faibles », publiée dans le numéro 147 de la revue STOP.
  • « Le Grand Ménage », dans le journal Voir, volume 8, numéro 42,
  • « Sur les quais », dans le magazine Autrement dit, volume 3, numéro 2, été 2000.
  • « En bas de la côte », quatre nouvelles écrites pour la chaîne culturelle de Radio-Canada dont l'action se déroule dans la ville de Québec.
  • « Sans-abri », dans Récits de la fête, Éditions Québec Amérique, 2000, 258 p. (ISBN 978-2-7644-0049-4)
  • « Une déposition », dans la revue Alibis, numéro 3, .
  • « Portrait judéo-chrétien d'un automne à Québec », dans la revue Au Québec, numéro 2, automne 2002.
  • Boulevard Langelier, dans la revue Alibis, numéro 6, printemps 2003.
  • « Quasiment fou », dans l'hebdo Ici Montréal, vol. 9, no 40, .
  • « Nuit d’encre », pour « Montréal en lumière » à la Bibliothèque Nationale, .
  • « Soirée d’hiver, avenue Moncton », in revue Alibis no 27, vol. 7, no 3, été 2008.
  • « Rue Hermine », suivie de « Boulevard Langelier », dans la revue Rampike de Toronto, numéro spécial, vol. 17 no 1, .
  • « Le Dernier Chapitre », dans la revue Études littéraires, « Les Voix intérieures », volume 39, no 3, automne 2008 (publié en ).
  • « Te dire comment il est mort », dans le numéro 126 de la revue Mœbius, « Dignité / Intégrité », .
  • « Apéritif pour un colloque annoncé », revue Le Crachoir de Flaubert, publié le
  • « Le Vieux-chemin », dans le numéro 29 de la revue Zinc,
  • « Le Tunnel », dans le no 138 de la revue Moebius,
  • « Disparaître, encore une fois », pour l'exposition De l'image à l'écrit, Festival Québec en toutes lettres, automne 2017
  • « Mignonne », pour le projet L'armoire aux rêves, Mois de la poésie - Bibliothèque de Québec - automne 2017 -
  • « Pïs ça continue…», texte lu lord du Grand Banquet de Folie/culture,


ThéâtreModifier

  • Un totem planté tout croche (disponible au CEAD)
  • Tant pis, pièce déposée au CEAD en qui a été lue lors de la Semaine de la dramaturgie au Théâtre d’aujourd’hui en .
  • Materna, pièce produite en lecture publique en au Théâtre Périscope de Québec.
  • Terres amères, textes pour le théâtre, éditions Québec Amérique, collection Mains libres, , 252 pages, (ISBN 978-2-7644-0696-0).


ArticlesModifier

  • « Voyage vers un massacre… », dans la revue Nuit Blanche, no 100, automne 2005.
  • Rédaction de recensions pour le Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec (DOLQ) – Université Laval.
  • Texte de présentation, revue Études littéraires, « Les Voix intérieures », volume 39, no 3, automne 2008 (publié en ).
  • « Les fantômes de l'hôtel de ville de Québec », paru dans Le Devoir des écrivains, .
  • « Apéritif pour un colloque annoncé », revue Le Crachoir de Flaubert,
  • « Je suis écrivain. Je suis professeur. », revue Le Crachoir de Flaubert,
  • « Une affection particulière… », revue Québec français, no 173, automne 2014
  • « Tu es poussières… », revue Le Crachoir de Flaubert,
  • « Vivre, écrire, penser, enseigner, ou : pour en finir avec les théories de la création littéraire », revue Contre jour, numéro 42, printemps-été 2017

Documents audionumériquesModifier

  • « Je vous entends écrire », une série de trente et un entretiens d'une heure avec des écrivains de la région de Québec, produite et animée par Alain Beaulieu. Ces enregistrements inédits avec des auteurs importants de notre époque sont disponibles sur CD.
Invités 

Entretiens et enregistrementModifier

  • Entretiens avec les écrivains Mathieu Terence, Patrick Goujon, François Thibaux, Hossein Sharang et François Bon, disponibles sur CD dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Québec (une production de l’Institut canadien de Québec).
  • Entretien d'une heure avec Jacques Poulin diffusé sur les ondes de CKRL, à Québec, dans le cadre de l'émission 30 ans de littérature à Québec en (disponible sur CD).
  • Enregistrement du spectacle « Nu dans la nuit des temps » (lecture des textes d'Alain Beaulieu par les comédiens France Larochelle et Christian Michaud, accompagnés au piano par l’auteur). Disponible sur CD, durée : 1h20.

Liens externesModifier

RéférencesModifier