Ouvrir le menu principal

Alaclair Ensemble

groupe de rap québécois
Alaclair Ensemble
Description de cette image, également commentée ci-après
Alaclair Ensemble en 2017.
Informations générales
Autre nom L'aiguille dans botte de foin, Alaclizzair Ensizzemble, la Grosse Gang De Chums, La famille
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Hip-hop québécois, post-rigodon[1]
Années actives Depuis 2010
Site officiel alaclair.com
Composition du groupe
Membres Eman
Ogden
Maybe Watson
KNLO
Claude Bégin
Mash
Vlooper

Alaclair Ensemble est un collectif[2] de hip-hop canadien, originaire des villes de Québec et Montréal, au Québec. Il se compose d'Accrophone (Eman et Claude Bégin), Ogden (a.k.a. Robert Nelson), Maybe Watson, KenLo, Mash et Vlooper[2]. À ce jour, Alaclair Ensemble a fait paraître une vaste discographie comprenant quatre albums officiels au nom du collectif, ainsi que plusieurs mixtapes, EPs et autres parutions dans diverses configurations.

BiographieModifier

Le groupe Alaclair Ensemble se revendique de post-rigodon bas-canadien[2]. D'ailleurs, Ogden est souvent identifié comme étant Robert Nelson, président de la République libre du Bas-Canada. Ils sont connus pour leurs paroles satiriques, voire absurdes parfois, mélangeant l'anglais et le français, quoique cette dernière langue prédomine[2]. Bien qu'il soit possible de se procurer leurs albums au format physique, ils mettent de l'avant l'accessibilité de leur musique, disponible gratuitement sur Internet, proposant une formule de contribution volontaire. La plupart des membres du groupe résident à Montréal, mais d'autres résident dans les villes de Québec, et Toronto[2].

Leur premier album, 4,99$, est publié en 2010[2]. Il est suivi en 2013 de l'album Les maigres blancs d'Amérique du Noir qui est inclus dans la longue liste de finalistes pour le prix Polaris la même année[3]. Le groupe publie son troisième album officiel, Toute est impossible, le , présentant sur la pochette de l'album Stephen Harper, alors premier ministre du Canada, habillé en super-héros[4],[5].

En 2016, le groupe tourne et publie le clip du morceau Ça que c’tait issu de leur nouvel album Les Frères cueilleurs, aussi publié cette année. Selon Le Devoir, le clip a réussi à devenir viral en Europe grâce à Internet[6]. En octobre 2017, le groupe participe à la soirée de l'ADISQ en chantant Ça que c’tait avant de remporter le Félix du meilleur album hip-hop pour Les frères cueilleurs. Ils avaient aussi remporté les Félix du vidéoclip et de la pochette d’album de l’année[7]. Le 9 février 2018, Alaclair Ensemble participe au Festi-Frette[8]. Une semaine avant, il participait aux Nuits Polaires aux côtés de Zach Zoya et Lary Kidd[9].

DistinctionsModifier

  • 2011 : Album hip-hop + révélation de l’année au GAMIQ pour 4,99$
  • 2012 : Album hip-hop au GAMIQ dans la catégorie « Musique bas-canadienne d’aujourd’hui »
  • 2013 : Album hip-hop au GAMIQ pour Les maigres blancs d’Amérique du Noir
  • 2017 : Félix du meilleur album hip-hop pour Les frères cueilleurs à l'ADISQ ; Félix du vidéoclip et de la pochette d’album de l’année

DiscographieModifier

Albums studioModifier

Mixtapes et EPModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Alaclair Ensemble: l'«antimarketing» selon Alaclair », sur lapresse.ca, (consulté le 6 juin 2016).
  2. a b c d e et f (en) « Alaclair Ensemble rewrites history through hip hop », sur The Gazette, (consulté le 15 juillet 2014).
  3. (en) « Polaris Music Prize Unveils 2013 Long List », sur Exclaim!, (consulté le 5 juin 2016).
  4. « Alaclair Ensemble dévoile une pochette « très conservatrice » pour Tout est impossible », sur voir.ca, (consulté le 5 juin 2016).
  5. Hilippe Papineau, « Alaclair Ensemble : la musique avant le concept », sur Le devoir, (consulté le 5 juin 2016).
  6. « Temps dur pour le clip », sur Le Devoir (consulté le 11 février 2018).
  7. « La lucidité d’Alaclair ensemble », sur Journal de Québec (consulté le 11 février 2018).
  8. Patricia Rainville, « Le Festi-Frette lancé ce soir », sur Le Quotidien, (consulté le 11 février 2018).
  9. Jonathan Cossette, « Les Nuits Polaires sont de retour sur trois week-ends », sur lhebdojournal.com (consulté le 11 février 2018).

Liens externesModifier