Al-Nowaïri

Al-Nowaïri
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
أحمد بن عبد الوهَّاب بن أحمد بن عبد الوهَّاب بن عبادة البكري النويريVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnoms
شهاب الدين, أبو العبَّاسVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Titre honorifique
Cheikh
Prononciation
Œuvres principales
Nihayat al-arab fi funun al-adab (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Al-Nowaïri ou Ennouairi ou Nuwayrī (en arabe Chehab ed-Din Ahmed ben Abd al-Wahab al-Nowayri), né en 1279, mort en 1333, est un historien et jurisconsulte arabe au service des sultans Mamelouk d’Égypte.

BiographieModifier

Né à An Nuwayrah en Égypte, il a laissé une encyclopédie intitulée Nihayat al-arab fi funûn al-adab (c'est-à-dire « Tout ce qu'on peut désirer savoir sur les belles-lettres »), en 30 volumes, totalisant 9 000 pages et couvrant tous les aspects de l'histoire humaine, ainsi que la faune, la flore, les lois, la géographie, l'art de gouverner, la poésie, des recettes de toute sorte, des histoires drôles et la révélation de l'Islam[1],[2].

Al-Nuwayrī est aussi l'auteur de Chronique de Syrie et Histoire des Almohades d'Espagne et d'Afrique et de la conquête de la ville de Maroc.

ŒuvresModifier

  • Histoire du Maghreb, traduit par de Slane, 1841 et 1842 (1e partie, 2e partie).
  • Histoire de la Sicile, traduit par Caussin de Perceval, 1802 (en ligne).
  • (ar) Kitab nihayat al-arab fi founoun al-adab, 1336-1337 (premier volume de l'encyclopédie de Nowaïri) ; texte en arabe en ligne sur Gallica

Notes et référencesModifier

  1. Elias Muhanna a publié une version condensée de cet ouvrage : Shihab al-Din al-Nuwayri’s The Ultimate Ambition in the Arts of Erudition, Penguin Random House, 2016.
  2. Robert Worth, « In the Attic of Early Islam », The New York Review of Books, 24 août 2016.

SourceModifier

Liens externesModifier