Al-Muqanna

Al-Muqanna (المقنع), dit le voilé, de son véritable nom Hashim ibn Hakim, ( - 783) est un prophète persan (originaire de Merv) considéré comme hérétique par la majorité des musulmans.

Al-Muqanna
Biographie
Naissance
Décès
Activité

BiographieModifier

Al-Muqanna fut tout d'abord commandant dans les troupes d'Abu Muslim al-Khurasani au Khorassan.

Après le meurtre de ce dernier, al-Muqanna se proclama incarnation divine, à la suite du prophète de l'islam Mahomet, de son gendre Ali, de ses descendants et enfin d'Abû Muslim lui-même. Il fut ainsi fondateur de la secte des Khurramites, prônant notamment qu'Abû Muslim était le Mahdi.

Considérant toute action contre les autres musulmans comme étant légitime, al-Muqanna mit à sac plusieurs villes de 782 à 783. Il fut finalement acculé par les armées abbassides dans les montagnes près de Chahr-i Sebz, où, selon la légende, il se suicida dans sa maison en feu[1].

Il est un personnage important du roman historique Mille et dix mille pas, d'Anne & Laurent Champs-Massart (Vibration Editions)[2]

RéférenceModifier

  1. Jean-Paul Roux, Histoire de l'Iran et des Iraniens, Fayard, pages 260 et 261
  2. Champs-Massart, Anne, author., Mille et dix mille pas (ISBN 978-2-490091-16-4, 2-490091-16-6 et 978-2-490091-17-1, OCLC 1109457217, lire en ligne)

Source de la traductionModifier