Akira Satō (photographe)

photographe japonais

Akira Satō (佐藤 明, Satō Akira?, 1930-2002) est un photographe japonais, connu pour ses photographies de jeunes filles et d'Europe.

Akira Satō
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Tokyo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
佐藤明Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Yasue Kunieda (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Akira Satō naît le à Tokyo, au Japon. Tandis qu'il étudie l'économie à l'université nationale de Yokohama, il est un avide lecteur de Life et autres magazines photographiques et de mode à la bibliothèque américaine CIE d'Hibiya. Diplômé en 1953, il se met à son compte un an plus tard, et se spécialise dans la photo de mode. À partir de 1956 environ, il se familiarise avec les nouvelles tendances de la photographie et participe à l'exposition de 1957 : 10人の眼 (Jūnin no me?, litt. « Yeux de dix »).

De 1957 à 1961, Akira Satō fait partie, avec Shōmei Tōmatsu, Eikō Hosoe, Ikkō Narahara, Kikuji Kawada et Akira Tanno, du collectif de photographes Vivo, qui inspira, dans le Japon d'après-guerre, le mouvement photographique connu sous le nom d'École de l'image et influença profondément le style photographique japonais des années 1960 et 1970.

Satō tient une série d'expositions personnelles à compter de 1961, aux côtés de publications dans les magazines d'appareils photo. Il se spécialise dans les photographies en noir et blanc de jeunes filles: leurs visages en gros plan, leur corps en pleine nature.

En 1963, Satō se rend aux États-Unis puis en Europe, et retourne au Japon en 1965. Par la suite, il fait de nombreux voyages en Europe, notamment en Scandinavie et à Vienne, où il photographie principalement en couleur.

Satō meurt le .

AlbumsModifier

  • Onna (?), Tokyo, Chūōkoronsha, 1971.
  • Hokuō sanpo (北欧散歩?), Alpha Art, 1977.
  • Wīn gensō (ウィーン幻想?) / Wien, Tokyo, Heibonsha, 1989.
  • Barokku anatomia (バロック・アナトミア?) / Anatomia Barocca. Tokyo : Treville, 1994.
  • Firentse (フィレンツェ?) / Firenze. Tokyo, Kōdansha, 1997.
  • Onna, soshite, byakuya (おんな・そして・白夜?) / Eves and White Nights, Tokyo, Nikkor Club, 1998, photographies en noir et blanc de jeunes filles, photographies couleur de la Scandinavie.
  • Puraha (プラハ?) / Praha, Tokyo, Shinchōsha, 2003, collection posthume de photographies en noir et blanc.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (ja) Nihon shashinka jiten (日本写真家事典?) (328 Outstanding Japanese Photographers) Kyoto, Tankōsha, 2000, (ISBN 4-473-01750-8).