Aiyaz Sayed-Khaiyum

avocat fidjien

Aiyaz Sayed-Khaiyum
Fonctions
Procureur général des Fidji
En fonction depuis le
(7 ans, 11 mois et 28 jours)
Premier ministre Frank Bainimarama
Gouvernement Bainimarama III et IV
Prédécesseur Faiyaz Koya

(7 ans, 8 mois et 16 jours)
Premier ministre Frank Bainimarama
Gouvernement Bainimarama I, II et III
Prédécesseur Qoriniasi Bale
Successeur Faiyaz Koya
Ministre des Finances
En fonction depuis le
(7 ans, 11 mois et 28 jours)
Premier ministre Frank Bainimarama
Gouvernement Bainimarama III et IV
Prédécesseur Frank Bainimarama
Ministre de la Justice, des Communications, du Service public, des Entreprises publiques, du Tourisme et du Commerce
En fonction depuis le
(15 ans, 8 mois et 26 jours)
Premier ministre Frank Bainimarama
Gouvernement Bainimarama I, II, III et IV
Prédécesseur Qoriniasi Bale (Justice)
Député au Parlement des Fidji
En fonction depuis le
(8 ans et 17 jours)
Élection 17 septembre 2014
Réélection 14 novembre 2018
Législature XIIe et XIIIe
Biographie
Nationalité Fidjienne
Parti politique Fidji d'abord
Fratrie Riyaz Sayed-Khaiyum
Diplômé de Université nationale australienne
Université de Nouvelle-Galles du Sud
Université de Hong Kong
Université de Wollongong
Profession Avocat

Aiyaz Sayed-Khaiyum est un avocat et homme politique fidjien.

Titulaire d'un Master en Droit de l'Université de Hong Kong, il est avocat auprès des hautes cours des Fidji et d'Australie[1].

À la suite du coup d'État militaire de décembre 2006, qui renverse un gouvernement perçu par l'armée comme corrompu et raciste, Sayed-Khaiyum devient l'une des principales figures du nouveau gouvernement à dominante militaire. Le premier ministre et chef des armées Voreqe Bainimarama le nomme procureur général et ministre de la Justice conjointement, ainsi que ministre des Entreprises publiques, des Communications, de l'Aviation civile, du Tourisme, des Industries et du Commerce, et de la Lutte contre la corruption[1]. « Numéro deux du gouvernement  »[2], il est chargé par ailleurs d'organiser les élections législatives de septembre 2014, qui doivent restaurer la démocratie après huit ans de régime militaire[1]. Lors de ces élections, il est élu député (au scrutin proportionnel)[3]. Il conserve les postes de ministre des Entreprises publiques, du Service public, du Commerce et du Tourisme, et devient par ailleurs ministre des Finances[4]. Il redevient procureur général le , après avoir brièvement cédé ce poste à Faiyaz Koya ; ce dernier se voit confier, à la place, les ministères du Commerce et du Tourisme[5].

Il conserve son siège de député aux élections de 2018, remportées de peu par le gouvernement. Il demeure procureur général, ministre de la Justice, de l'Économie, des Entreprises publiques et du Service public, et ministre des Communications[6].

Décrit comme « l'un des hommes les plus puissants des Fidji », il dispose d'une « très grande autorité » sur la politique menée par le gouvernement[7]. Le 24 novembre 2020 il est fait compagnon de l'ordre des Fidji[8].

Son frère cadet Riyaz Sayed-Khaiyum est le directeur général de la Fijian Broadcasting Corporation, la société publique de radiodiffusion des Fidji[9].

RéférencesModifier