Ouvrir le menu principal

Ai Miyazato
Image illustrative de l’article Ai Miyazato
Fiche d'identité
Nom de naissance Ai Miyazato
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Higashi
Japon
Taille 1,57 m
Carrière
Passé pro en 2004-2017
Circuit pro JLPGA depuis 2004
LPGA Tour depuis 2006
Victoires pro 25
Tournois majeurs
Kraft Nabisco 15e en 2007
LPGA 3e en 2006, 2010 
Open américain 6e en 2009, 2011
Open britannique 3e en 2009

Ai Miyazato (宮里藍 en japonais), née le à Higashi dans la Préfecture d'Okinawa (Japon), est une golfeuse japonaise. Professionnelle depuis 2004 sur le circuit japonais, elle rejoint en 2006 le circuit américain (LPGA Tour). Elle compte vingt-cinq titres professionnelles, dont neuf sur le LPGA Tour. Ses victoires les plus pretigieuses sont obtenues lors de l'Evian Masters en 2009 et 2011. Elle met un terme à sa carrière en 2017.

BiographieModifier

Alors qu'elle est encore étudiante, Ai Miyazato devient la première amateure en trente ans à remporter un titre sur le circuit JLPGA[1]. La saison suivante, elle remporte cinq ce circuit pour sa saison de débutante[1].

En 2005, elle remporte la Women's World Cup of Golf (en) disputée à George, avec sa compatriote Rui Kitada[2].

Après une carrière sur le LPGA Japan Tour où elle remporte quatorze victoires, elle rejoint le circuit américain du LPGA Tour. Elle obtient dès sa première année un Top 5 dans l'un des tournois majeurs avec une troisième place au LPGA Championship, à un coupe de Se Ri Pak et Karrie Webb qui se départagent en playoff[3]. En 2008, elle obtient une cinquième place lors de l'Open britannique.

En , elle remporte l'Evian Masters dans un playoff l'opposant à la Suédoise Sophie Gustafson après avoir réussi un score de 274 (69-66-70-69). Elle l'emporte lors du premier tour du playoff[4]. C'est sa première victoire sur le LPGA Tour, obtenue de plus sur l'un des tournois les plus richement dotés du golf féminin et qui est désormais considéré comme le cinquième majeur féminin. Elle enchaîne ensuite par une troisième place à l'Open britannique, qu'elle partage avec Paula Creamer, Hee-Won Han et Christina Kim, derrière l'Écossaise Catriona Matthew qui l'emporte devant Karrie Webb[5].

 
Ai Miyazato lors de 'Open britannique 2010.

L'année suivante, elle remporte cinq tournois sur ce même circuit américain et, comme en 2009, elle termine à deux reprises dans le Top 10 dans les tournois majeurs, troisième au LPGA Championship[6] et neuvième à l'Open britannique. Ces performances lui permettent d'occuper la première place du classement mondial pendant une semaine en juin[7], puis de nouveau une semaine en juillet, et enfin du [8] au , date à laquelle elle est dépassée par Cristie Kerr. Malgré ses cinq victoires, en départs, elle ne termine pas la saison en tête du classement des gains, remporté par la Sud-Coréenne Na Yeon Choi, ou du Rolex Player of the Year, joueuse de l'année, remporté par la Taiwanaise Yani Tseng[9].

En 2011, après un début de saison plus compliqué avec une seule place dans le Top 10 d'un tournoi lors du Sybase match play Championship, elle termine au sixième rang de l'US Open. Deux semaines plus tard, elle remporte son second titre de l'Evian Masters, tournoi dont elle occupe la première place à l'issue du troisième tour avec deux coups d'avance. Elle confirme lors du dernier tour et l'emporte avec un score de 273 (68, 68, 67, 70), soit 15 sous le par et deux coups d'avance sur Stacy Lewis[10].

Elle remporte ses huitième et neuvième tournois sur le circuit LPGA, le Lotte Championship[11] et le Walmart NW Arkansas Championship Presented by P&G[12] lors de la saison 2012.

En 2017, elle met un terme à sa carrière lors de l'Evian Championship[1].

Durant cette année 2017, elle est au cœur d'une polémique autour du choix du site pour les Jeux olympiques de 2020. Le Kasumigaseki Country Club, site retenu, n'autorise pas les femmes à être membres à part entière et ne peuvent donc pas jouer certains dimanches[13]. Le club renonce à cette politique peu après sous la pression du Comité international olympique[14].

Sollicitée pour prendre le rôle de coach de l'équipe japonaise pour ces Jeux, elle décline, estimant que, malgré son intention de se diriger vers cette carrière, ce projet serait trop difficile sans aucune expérience[15].

PalmarèsModifier

Ai Miyazato compte au total vingt-cinq titres professionnelles, neuf sur le circuit de la LPGA (nord-américain), quinze sur le circuit japonais (JLGPA) et le Women's World Cup of Golf (en). Sa meilleure performance sur un tournoi majeur de la LPGA est une troisième place, lors des éditions 2006 et 2010 du LPGA Championship et lors de l'édition 2009 à l'Open britannique. Sa plus prestigieuse victoire est l'Evian Masters en 2009, tournoi qu'elle remporte de nouveau en 2011.

Le , elle devient la quatrième joueuse à occuper la première place du Women's World Golf Rankings, après Annika Sörenstam, Lorena Ochoa et Jiyai Shin[7].

Victoires professionnelles (25)Modifier

Année Tournoi
2003 (1) Dunlop Open (JLGPA)  
2004 (5) Daikin Open (JLGPA) Suntory Open (JLGPA) Circle K Sunkus Open (JLGPA)
Masters GC Open (JLGPA)  Daio Paper Open (JLGPA)
2005 (7) Vernal Open (JLGPA) Bridgestone Open (JLGPA) New Caterpillar Mitsubishi Open (JLGPA)
 Open du Japon (JLGPA)  IDC Otsuka Classic (JLGPA) Daio Paper Open (JLGPA)
Women's World Cup of Golf (en)
2006 (2) Championnat de la JLPGA (JLGPA) Dunlop Open (JLGPA)
2009 (2) Evian Masters (LPGA) Sankyo Open (JLGPA)
2010 (5) Honda PTT LPGA Thailand (LPGA) HSBC Women's Champions (LPGA) Tres Marias Championship (LPGA)
ShopRite LPGA Classic (LPGA) Safeway Classic (LPGA)
2011 Evian Masters (LPGA)
2012 Lotte Championship (LPGA) Walmart NW Arkansas Championship Presented by P&G (LPGA)

Parcours en tournois majeursModifier

 
Ai Miyazato à l'Open britannique en 2009.
Tournoi 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Championnat Kraft Nabisco DNP T44 T29 T15 T31 69 CUT T33
Championnat de la LPGA DNP DNP T3 CUT CUT DNP T3 CUT
Open américain DNP CUT T28 T10 T27 T6 T31 T6
Open britannique CUT T11 9 T58 5 T3 T9 CUT
Tournoi 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Championnat Kraft Nabisco CUT T33 T56 T55 T67 T41 T18 T40
Championnat de la LPGA T3 CUT T6 T15 CUT DNP T39 T36
Open américain T31 T6 T28 T11 CUT DNP DNP T41
Open britannique CUT T9 T26 CUT T45 CUT CUT CUT
The Evian Championship Majeur en 2013 T15 CUT T38 CUT T32

DNP = N'a pas participé
CUT = A raté le Cut
"T" = Égalité
Le fond vert montre les victoires et le fond jaune un top 10.

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Randall Mell, « wo-time champ Miyazato to end career at Evian », sur golfchannel.com, .
  2. (en) « Miyazato steers Japan to World Cup victory », sur thestar.com.my, .
  3. (en) Damon Hack, « Pak Wins in Playoff; Wie Ties for Fifth », sur nytimes.com, .
  4. « Golf - Evian Masters, La victoire pour Miyazato », sur www.lequipe.fr (consulté le 26 juillet 2009)
  5. (en) « Catriona Matthew wins Women's British Open at Royal Lytham », sur theguardian.com, .
  6. David Charpenet, « Cristie Kerr au sommet », sur lefigaro.fr, .
  7. a et b (en) « Ai Miyazato new No. 1 in Rolex Rankings », sur lpga.com (consulté le 24 juillet 2011)
  8. (en) « Ai Miyazato wins the LPGA Safeway Classic, takes the No. 1 ranking from runner-up Cristie Kerr », sur foxnews.com, .
  9. (en) Andy Reistetter, « LPGA's Final Song of the Season », sur bleacherreport.com, .
  10. « Victoire finale de la Japonaise Ai Miyazato, Lagoutte-Clément 44e », sur opl.fr, (consulté le 26 juillet 2011).
  11. (en) « Miyazato wins LPGA Lotte Championship », sur golfchannel.com, .
  12. (en) « Ai Miyazato wins NW Arkansas LPGA », sur golfchannel.com, .
  13. « JO 2020: Polémique sur un club de golf qui restreint l'accès des femmes », sur 20minutes.fr, .
  14. « Tokyo-2020: sous la pression du CIO, le futur golf olympique s'ouvre aux femmes », sur lepoint.fr, .
  15. (en) « Ai Miyazato turns down position as women's golf coach for 2020 Tokyo Olympic », sur japantimes.co.jp, ul 3 juillet 2018.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :