Agrion bleuâtre

espèce d'insectes

Coenagrion caerulescens

Coenagrion caerulescens
Description de cette image, également commentée ci-après
Un agrion bleuâtre mâle
(Coenagrion caerulescens).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Ordre Odonata
Sous-ordre Zygoptera
Super-famille Coenagrionidea
Famille Coenagrionidae
Genre Coenagrion

Espèce

Coenagrion caerulescens
(Fonscolombe, 1838)

Synonymes

  • Agrion caerulescens Fonscolombe, 1838

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Coenagrion caerulescens, l'agrion bleuâtre, est une espèce d'insectes odonates zygoptères (demoiselles) de la famille des Coenagrionidae.

DistributionModifier

 
Au bord de la rivière Drôme en amont de Crest.
 
Chez cette espèce, la femelle est plus facile à identifier que le mâle.

Cette espèce se rencontre dans le sud de l'Europe et au Maghreb.

En France, elle est surtout présente dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Bouches-du-Rhône, des Hautes-Alpes, du Vaucluse. La Durance et le Buëch sont les rivières où elle se rencontre le plus souvent[1].

DescriptionModifier

Coenagrion caerulescens mesure de 30 à 40 mm. Les mâles sont rayés de noir et de bleu sur la poitrine et les segments abdominaux. Les femelles ont une coloration plus terne. L'Agrion bleuâtre se distingue des autres espèces apparentées par un 6e segment abdominal entièrement noir et un 9e présentant un motif noir allongé.

BiologieModifier

Cette espèce fréquente généralement les petits cours d'eau ou les zones de sources. Le vol a lieu entre mai et août durant la période de la reproduction. Les couples volent en tandem et la ponte a lieu dans les plantes immergées, toutefois sans plongeon. Le développement des larves n'a pas été décrit.

Notes et référencesModifier

  1. Faton & Deliry, 2000 : Nouvelles données sur la population de Coenagrion caerulescens (Fonscolombe, 1838) dans les Hautes-Alpes Martinia, vol. 16, n. 1, p. 11-15 (texte original)
  • Fonscolombe, 1838 : Monographie des Libellulines des environs d'Aix. Annales Société Entomologique France, vol. 7, p. 547-575 (texte original).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier