Ouvrir le menu principal
Adolphe Miné
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
Nom de naissance
Jacques Claude Adolphe MinéVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Adolphe Miné, né à Paris le – mort le à Chartres, est un organiste, pianiste, et compositeur français.

Sommaire

BiographieModifier

On sait peu de choses sur la formation musicale de Jacques-Claude-Adolphe Miné outre quelques lignes chez Fétis (réf.) Il entre au Conservatoire de musique de Paris le 5 septembre 1811 où il étudie le violoncelle et l’harmonie, ainsi que l’orgue avec François Benoist.

Il est organiste accompagnateur (à l’orgue de chœur) de l’église Saint-Roch en 1840, avant de devenir plus tard maître de chapelle et organiste du grand-orgue de la cathédrale de Chartres où il meurt en 1854.

Compositeur prolifique, il se fait connaître comme compositeur de musique religieuse et profane, et comme auteur d’ouvrages pédagogiques ainsi que de traités sur le plain-chant.

ŒuvresModifier

Avec FessyModifier

Il collabore avec Alexandre Fessy (1804-1856) pour la publication du Guide de l’Organiste, une collection d’offices complets en 12 livraisons, Paris, v. 1839, dont :

1. Messe Royale de Dumont
2. Messe des annuels et des grands solennels
3. Messe des petits solennels (plain chant et morceaux)
4. Messe des doubles majeurs
5. Messe pour le temps de Noël
6. Vêpres du dimanche (plain chant et morceaux)
7. Office des complies, Te Deum parisien et …
8. Hymnes…
9. …
10 & 11. Te Deum Solennel pour l’Orgue
12. Cinq morceaux pour le Magnificat du premier ton. Morceau d’élévation, rentrée de procession, etc.

Et on leur doit aussi :

L’Organiste français chez Richault à Paris, recueil de pièces variées en 7 années (v. 1845).

En soloModifier

Cinquante pièces d'orgue, Op. 53, Paris : Richault
Méthode d’orgue, en 2 parties (1836)
L’Organiste pratique, Recueil indispensable aux jeunes organistes, contenant cent cinquante morceaux d’orgue, Paris, Canaux (1840)
Pièces d’orgue en 2 suites Op. 54.
Divers traités sur le plain-chant, quantité de musique instrumentale dans les genres à la mode.
Plusieurs pièces profanes, pour piano, voix, etc.
  • ‘tis the Last Rose of Summer, air irlandais varié pour piano.
  • Une soirée d'été, sérénade à 2 voix avec accompagnement.

RéférencesModifier

  • F.-J. Fétis : Biographie universelle des musiciens […], 2e éd. tome 6, p. 148. Paris, 1878.
  • Bibliothèque nationale de France, Fiche du compositeur.

Liens externesModifier

PartitionsModifier

YouTubeModifier