Adine Masson

joueuse de tennis française

Françoise « Adine » Masson est une joueuse de tennis française de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Adine Masson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport

Mlle Masson est la fille d'Armand Masson, le fondateur du Tennis club de Paris[1].

Elle est la première gagnante du championnat de France de tennis en 1897. Elle conserve son titre les deux années suivantes faute de concurrentes pour le contester. Elle s'impose également en 1902 et 1903. En 1904, elle atteint à nouveau la finale où elle est dominée par Kate Gillou.

Elle a également remporté à six reprises les Internationaux de France de tennis en salle.

Dans les années 1920, elle est impliquée dans l'organisation de tournois de tennis[2].

Palmarès (partiel)Modifier

Titres en simple damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 23-06-1897 Championnat de France, Paris Terre (ext.)   P. Girod 6-3, 6-1 Parcours
2 ??-05-1898 Championnat de France, Paris Terre (ext.) NC NC Parcours
3 ??-05-1899 Championnat de France, Paris Terre (ext.) NC NC Parcours
4 18-06-1902 Championnat de France, Paris Terre (ext.)   P. Girod 6-0, 6-1 Parcours
5 ??-05-1903 Championnat de France, Paris Terre (ext.)   Kate Gillou 6-0, 6-8, 6-0 Parcours

Finale en simple damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueure Score
1 ??-05-1904 Championnat de France, Paris Terre (ext.)   Kate Gillou NC Parcours

Titre en double damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score
1 ??-05-1907 Championnat de France
Paris
Terre (ext.)   Yvonne de Pfeffel NC
NC
NC Parcours

Finale en double mixteModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueures Partenaire Score
1 18-06-1902 Championnat de France
Paris
Terre (ext.)   Yvonne Prévost
  Réginald Forbes
  Willy Masson NC Parcours

Notes et référencesModifier

  1. « Le lawn-tennis à Étretat », sur Gallica, La Vie au grand air, (consulté le ), p. 144
  2. Le Miroir des sports, 2 décembre 1925.