Ouvrir le menu principal

Adam Kok III

homme politique sud-africain

Adam Kok III
Illustration.
Adam Kok III, en 1848.
Fonctions
Chef d'État
du Griqualand Est
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Mzimkulu (colonie du Natal)

Adam Kok III, né le , mort le (à 64 ans), fut un dirigeant griqua, un peuple d'Afrique du Sud[1].

BiographieModifier

Il est le fils d'Adam Kok II ; il grandit et est éduqué dans la ville de Philippolis, dans ce qui est à l'époque le Transorangia, qui deviendra le Griqualand Ouest. Son père meurt en 1835, et, après une querelle de succession avec son frère plus âgé Abraham, il assume le rôle de « chef tribal » à partir de 1837.

Après une série de conflits territoriaux avec le gouvernement colonial britannique de la colonie du Cap et les Boers de l'État libre d'Orange, Kok, suivi des siens, décide d'une migration (trek) à travers les montagnes du Drakensberg en 1861. À l'issue d'un voyage épique en plusieurs étapes, il fonde le Griqualand Est et la ville de Kokstad, sa capitale, aujourd'hui dans la province du KwaZulu-Natal.

Il meurt le , des suites d'une chute d'un chariot à bœufs.

RéférencesModifier


  1. (en) R.J. Ross, « Adam Kok III », dans Christopher Saunders (éd.), Black Leaders in South African History, (lire en ligne), p. 114-126.

Articles connexesModifier