Ouvrir le menu principal

L’acidose est un trouble de l'équilibre acido-basique, désignant un état pathologique dû à une baisse du pH du sang, qui devient inférieur à la normale. Cet état correspond à une concentration élevée en ions hydrogène (H+) dans le sang.

Sommaire

MétrologieModifier

L'acidose correspond à une acidité accrue du plasma sanguin. Généralement, on considère qu'il y a acidose quand le pH naturel se situe au-dessous de 7,38 (son opposé, l'alcalose, se produit à un pH supérieur à 7,42). Il faut une analyse gazeuse du sang artériel et d'autres tests pour déterminer les causes principales du phénomène.

Les moyens de diagnostic classiques (mesure du pH et calcul du déficit de base ou dosage du lactate) sont peu précis et non spécifiques. En 2013, Claude Racinet et ses collègues ont proposé une méthode de diagnostic de l'acidose métabolique à la naissance « par la détermination du pH eucapnique »[1]

VocabulaireModifier

À proprement parler, le terme acidémie conviendrait mieux pour décrire l'état d'un pH bas dans le sang, acidose étant réservé à la description des processus causes de cet état. Toutefois, la plupart des médecins utilisent les deux mots de façon interchangeable.

La distinction peut être pertinente dans le cas où un patient porte en lui des facteurs susceptibles de provoquer aussi bien l'acidose que l'alcalose, et où c'est l'importance relative entre les deux qui détermine si le résultat sera un pH bas ou élevé.

Le taux d'activité cellulaire du métabolisme affecte le pH des liquides dans le corps, mais est affecté en même temps par celui-ci. Chez les mammifères, le pH normal du sang artériel se situe entre 7,38 et 7,42 selon les espèces (ainsi le pH du sang artériel d'un homme en bonne santé varie entre 7,38 et 7,42), les valeurs du pH compatibles avec la vie étant comprises entre 6,8 et 7,8. Un pH du sang artériel (et donc du flux extracellulaire) supérieur ou inférieur à ces chiffres provoque des dommages cellulaires irréversibles (Needham, 2004)[source insuffisante].

On distingue différents types d'acidose :

Notes et référencesModifier

  1. C. Racinet, G. Richalet, C. Corne, P. Faure, J.-F. Peresse, X. Leverve (2013), Diagnostic de l’acidose métabolique à la naissance par la détermination du pH eucapnique  ; Gynécologie Obstétrique & Fertilité, Volume 41, Issue 9, septembre 2013, Pages 485-492 (résumé)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

BibliographieModifier

  • C. Racinet, G. Richalet, C. Corne, P. Faure, J.-F. Peresse, X. Leverve (2013), Diagnostic de l’acidose métabolique à la naissance par la détermination du pH eucapnique  ; Gynécologie Obstétrique & Fertilité, Volume 41, Issue 9, septembre 2013, Pages 485-492 (résumé)