Ouvrir le menu principal

Le terme « achenau » est également utilisé dans le pays Royannais pour les différents bras d'eau qui relient les marais aux rivières ou fleuves comme la Seudre.

l'Acheneau
Illustration
le château de Granville à Port-Saint-Père depuis le pont sur l'Acheneau
Caractéristiques
Longueur 28,9 km [1]
Bassin collecteur la Loire
Régime pluvial océanique
Cours
Origine Lac de Grand-Lieu
· Localisation Saint-Philbert-de-Grand-Lieu
· Altitude m
· Coordonnées 47° 07′ 57″ N, 1° 41′ 52″ O
Confluence la Loire
· Localisation Le Pellerin
· Altitude m
· Coordonnées 47° 13′ 07″ N, 1° 49′ 06″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Le Tenu et la Blanche
· Rive droite ruisseau des Marais Heureux
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Loire-Atlantique
Arrondissement Nantes
Cantons Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, Rezé-1, Machecoul, Saint-Brevin-les-Pins
Régions traversées Pays de la Loire
Principales localités Le Pellerin, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

Sources : SANDRE, Géoportail

L'Acheneau est une rivière française de la Loire-Atlantique, dans la région Pays de la Loire, alimentée par le Lac de Grand-Lieu et un affluent en rive gauche de la Loire.

Sommaire

GéographieModifier

Débutant au nord du lac de Grand-Lieu, il reçoit au niveau de Saint-Léger-les-Vignes l'apport le Tenu venant du sud, après avoir arrosé Port-Saint-Père, il traverse Cheix-en-Retz au niveau duquel il reçoit la Blanche, venant également du sud, puis atteint les abords du bourg de Rouans, à partir duquel il emprunte les 4 km de parcours du canal de Buzay qui, après avoir croisé le canal de la Martinière, lui permet de se jeter dans la Loire au bout d'un parcours de 28,9 km[1]. Avant la construction du canal de Buzay, l'actuel « étier de Vue » formait son cours naturel[2].
Ce cours d'eau possède un dénivelé tellement faible (40 cm de bout en bout), que son cours peut s'inverser lorsque des marées suffisamment importantes influencent le niveau du fleuve. Pour que ce problème ne se répercute pas sur le lac de Grand-Lieu, une écluse a été construite sur la rivière, afin de réguler son débit.

Le SANDRE signale l'ancien cours de l'Acheneau sur les deux communes de Vue (source) et Rouans (confluence)[3].

Communes et cantons traversésModifier

Dans le seul département de la Loire-Atlantique, l'Acheneau traverse les neuf communes[1], de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (origine), Bouaye, Saint-Mars-de-Coutais, Saint-Léger-les-Vignes, Port-Saint-Père, Brains, Rouans, Cheix-en-Retz, Le Pellerin (confluence).

Soit en termes de cantons, l'Acheneau a son origine dans le canton de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, traverse les canton de Rezé-1, canton de Machecoul, conflue dans le canton de Saint-Brevin-les-Pins, le tout dans l'arrondissement de Nantes.

Bassin versantModifier

L'Acheneau traverse quatre zones hydrographiques[1].

Organisme gestionnaireModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier