Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abu Saïd et Mirza.
Abou Saïd
Foundation plaque MET 30-85-26.jpg
Plaque de fondation portant la signature de Nusrat al-Din Muhammad. La plaque décrit l'érection d'un monument non identifié par le Timouride Abou Saïd. Pâte siliceuse moulée, décor de lustre et rehauts de cobalt. 1455, Iran
Fonction
Émir
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Muhammad Mirza (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Omar Cheikh II
Ulugh Beg Mirza (en)
Sultan Ahmed Mirza (en)
Sultan Mahmud Mirza (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Abou Saïd Mirza, né en 1424 et mort en 1469, est le neveu de Khalil Sultan, arrière-petit-fils de Tamerlan et grand émir timouride de 1452 à 1469.

Il fut dominé par les religieux et, sous son règne, la vie culturelle s'étiola à Samarcande pour se concentrer à Hérat, ville où elle devait s'épanouir grâce à son successeur Husayn Bayqara (règne 1469-1506).

Le Timouride estime qu’il peut mettre à profit la lutte entre les deux clans turcomans rivaux pour récupérer l’Iran Occidental. Il déclare donc la guerre aux Aq Qoyunlu, vainqueurs en 1467 des Qara Qoyunlu. Il traverse l’Irak Adjemî, entre en Azerbaïdjan et marche sur le Karabagh, à la poursuite d’Uzun Hasan. Les Turcomans s’étant dérobés, il décide d’hiverner au Karabagh mais sa retraite vers l’Araxe est désastreuse. Bloqué par Uzun Hasan, il cherche à fuir mais il est capturé le 11 février 1469 et exécuté six jours après.


Liens externesModifier