Abraham Fontanel

libraire et marchand d'estampe

Abraham Fontanel (1741 - 1817) est un marchand d'art et collectionneur français.

Abraham Fontanel
Fontanel photo.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activité

BiographieModifier

Abraham Fontanel, libraire et marchand d'estampe originaire de Mende, s'installe à Montpellier en 1772. Membre de la Confrérie des Pénitents Bleus, franc-maçon affilié à la Loge Écossaise, familier des plus grands artistes de son époque (Jean-Baptiste Greuze, Jean-George Wille, Jacques-Louis David, Jean-Antoine Houdon, Joseph Duplessis, Jean-Honoré Fragonard...) et très bien introduit auprès de l'aristocratie locale, il sait conquérir une place de premier plan dans la vie culturelle montpelliéraine. Au printemps 1778, il séjourne à Paris et assiste à de nombreuses ventes aux enchères où il remporte près de cent cinquante lots.

Il est à l'origine de la fondation de la Société des beaux-arts de Montpellier (1779 - 1787), soutenue notamment par d'éminents collectionneurs, tels que Philippe-Laurent de Joubert, Trésorier Général des États du Languedoc. Prenant exemple sur Paris, Marseille ou Toulouse, Fontanel organise les Salons montpelliérains de 1779, 1780, 1782, 1784 et 1786. Il devient dès lors "Garde des Plâtres, Dessins et Modèles" de la Société des beaux-arts, fonction qu'il conserve à l'École des Arts, Ponts et Chaussées de Montpellier (1787 - 1795) en tant que Conservateur du Museum nouvellement constitué (), puis à l'École Centrale du Département de l'Hérault, et cela jusqu'en 1797. Il est ainsi, outre ses grandes qualités de marchand[1] et de conseiller artistique[2], le premier Conservateur du premier musée de Montpellier, embryon de l'actuel musée Fabre. En 1803, il ouvre à Montpellier avec le peintre François Matet, la Galerie de l'Athénée au 2 rue des Etuves. Il y propose des peintures et sculptures de grande qualité, ainsi que des incunables précieux. Il est, durant cette décennie, l'incontournable fournisseur d'oeuvres d'art de Jacques-Joseph de Boussairolles, le principal collectionneur montpelliérain sous l'Empire.

Notes et référencesModifier

  1. Pascale André-Pons : Les multiples talents de M. Fontanel, colloque UPV Montpellier III, 2002
  2. Laurent Hugues, Hélène Palouzié : Notice du Portrait d'Abraham Fontanel exécuté par Joseph-Siffrein Duplessis, Drac, 2007.

BibliographieModifier

  • Abraham Fontanel, premier Conservateur du premier Musée de Montpellier par Dominique Laredo in Bulletin Historique de la Ville de Montpellier, 1987.
  • Répertoire des tableaux vendus au XIXe siècle, vol. 1 (1801 - 1810), Benjamin Péronnet dir., Getty publications, Los Angeles, 1998
  • "Abraham Fontanel (1741 - 1817), portrait d'un homme zélé" par Pierre Stépanoff in Le Musée avant le Musée, la Société des beaux-arts de Montpellier (1779 - 1787), cat. exp. musée Fabre, - , Michel Hilaire, Pierre Stépanoff dir., 2017.

Liens externesModifier

  1. Panier d'Œufs (1788) de Roland Delaporte, ancienne coll. Fontanel.
  2. Le Triomphe du prince Frédéric-Henri d'Orange Nassau, dessin de Fragonard, idem.
  3. La Pentecôte (1673) de Jean Jouvenet, idem.