Aben Abou

Aben Abou ou Abén Aboo, connu sous le nom d'El Reyecillo, avait comme ancien nom chrétien Diego López. Converti à l'islam, il adopte comme nom musulman Abd Allah Muhammad ibn Abbu. C'est lui qui assassina son propre cousin Abén Humeya, roi des Morisques. Il était natif de Mecina de Bombaron, petite bourgade des Alpujarras.

Il continua la lutte mais fut trahi par son propre cousin El Seniz le pour la somme de vingt mille maravédis, abattu avec une crosse d'escopette. El Seniz déclara à ses commanditaires espagnols, en leur livrant le cadavre du dernier roi morisque des Alpujarras : « Le pasteur n'a pu rapporter la brebis vivante, il en apporte la toison. » On déposa dans la rue le cadavre de cet homme si honni, les enfants déchirèrent son cadavre en plusieurs morceaux et sa tête fut placée dans une cage de fer près de la porte Bib Racha avec l'inscription « Esta es la cabeza del traidor Aben Aboo; nadie la quite so pena de muerte (Cette tête est celle du traître Aben Aboo ; que personne ne l'enlève, sous peine de mort) », qui fut respectée au moins jusqu'en 1600.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :